Lorsqu’on commence à faire des savons maison on se heurte très vite aux calculs de la quantité de soude à utiliser. Pour les adeptes des chiffres et des équations nous pouvons faire ces calculs à la main, mais pour les autres, nous avons les calculateurs*.

Sur la toile vous pourrez trouver plusieurs calculateurs, certains sont en français mais ils restent rares. Les plus pratiques et complets, sont  anglophones et donc pas accessibles pour tous. Zélie et moi-même utilisons principalement MMS THESAGE, nous vous proposons donc un pas à pas sur ce logiciel en ligne.

En première partie de cet article, nous verrons comment utiliser MMS THESAGE avec de la lessive de soude, puis avec de la soude en dilution dans un liquide. Nous prendrons la recette du Savon des Litsées qui a servi à faire le pas à pas de Zélie sur la saponification à froid (SAF).

Mais avant tout pour les adeptes des calculs, faisons un petit détour par les équations !

La théorie des calculs de soude

La réaction d’une saponification* est représentée par l’équation suivante :

CH2(OOC-R)-CH(OOC-R)-CH2(OOC-R) + 3 NaOH –> CH2OH-CHOH-CH2OH + 3 R-CO2-Na

Pour simplifier : gras + NaOH (ou KOH) –> glycérine + savon

  • la soude caustique (NaOH) produit un savon dur.
  • la potasse caustique (KOH) produit un savon mou.

Dans nos calculs et tutoriels nous nous concentrerons sur les savons en barre et donc à la soude.

Pour réaliser les calculs théoriques de notre soude pure, nous devons nous servir d’une bibliographie bien particulière, l’indice de saponification*.

Cet indice de saponification permet de connaître la quantité d’huile (corps gras) nécessaire pour saponifier 1g de soude.

Dans la recette que nous utilisons pour ns pas à pas :

  • Huile d’Olive : 80g -> Indice de Saponification : 0.136
  • Huile de Coco : 60g -> Indice de Saponification : 0.184
  • Beurre de Karité : 60g -> Indice de Saponification : 0.133

Quantité de soude pour un savon saponifié à 100% : (80 x 0.136) + (60 x 0.184) + (60 x 0.133) = 10.88 + 11.04 + 7.98 = 29.9g

Pour un savon surgraissé* à 8%, soit un savon saponifié à 92% : 29.9 x 0.92 = 27.508g de soude pure.

La quantité d’eau ou de liquide de dilution, est déterminée en fonction d’une fourchette de 35% à 40% de liquide. Ce pourcentage est calculé en fonction du poids des huiles utilisées dans la recette.

Soit dans notre savon une fourchette : (30 x 200/100) et (35 x 200/100) =  60-70 ml de liquide.

Attention, lorsqu’on utilise de la lessive de soude commerciale, en général d’une concentration de 30.5%, nous devons faire le calcul suivant pour connaître la quantité de lessive de soude à utiliser :

(Quantité de soude pure calculée pour un surgraissage* de 8%) x (100) / (concentration de la lessive de soude) = Quantité de lessive de soude à utiliser

Pour notre exemple : 27.508  x 100/30.5 = 90.1g de lessive de soude à 30.5%

Donc selon nos calculs, pour faire le savon des Litsées Citronnées j’utiliserai :

  • Huile d’Olive : 80g
  • Huile de Coco : 60g
  • Beurre de Karité : 60g
  • Soude en perle : 27.5g
  • Liquide de dilution : 65 ml

ou bien :

  • Lessive de soude à 30.5% : 90.1g

Bon à savoir : Attention vos calculs sont basés sur les indices de saponification de vos huiles, cependant il arrive que ces indices soient différents d’un fournisseur à un autre et donc que les résultats de vos calculs diffèrent un peu.


Le calculateur MMS THESAGE pour de la lessive de soude

 

1/En cliquant sur le lien THESAGE, vous arrivez sur cette page d’accueil. Cliquez sur Lye Calculator

2/ Suivre les différentes indications de la page en rentrant les données de votre recette

 

3/ La page présentée donne les résultats du calculateur, en fonction du surgraissage que vous choisissez (8% dans notre cas) vous devez utiliser la quantité de lessive de soude correspondante.

** Trace : Sur cette dernière page apparaît une fourchette de liquide, il s’agit du liquide que vous devez utiliser pour la fabrication de votre savon.

Cependant la lessive de soude qui a été utilisée contient déjà du liquide puisqu’il s’agit de soude préalablement diluée. Mais il est possible de rajouter du liquide à la trace (huile précieuse, lait, jus de fruit …)  pour enrichir votre savon.

Lorsque je veux rajouter des liquides à la trace dans ce type de fabrication (avec la lessive de soude) je fais la moyenne de l’étendue* soit  (75-50)/2 = 12,5 ml à ajouter à la trace.

Le calculateur MMS THESAGE pour de la soude pure

1/En cliquant sur le lien THESAGE, vous arrivez sur cette page d’accueil. Cliquez alors sur Lye Calculator

2/ Suivre les différentes indications de la page en rentrant les données de votre recette.

3/La page présentée donne les résultats du calculateur. En fonction du surgraissage que vous choisissez, vous devez diluer la quantité de soude correspondante dans votre liquide de dilution.

Sur ce calcul on utilise la fourchette de liquide de façon un peu différente :

1/Pour les débutants, il est conseillé de dissoudre la soude en perle (avec précaution) dans le milieu de la fourchette.

Dans notre exemple nous diluerons 27.21g de soude en perle dans 63 ml de liquide.

Par contre si vous manipulez bien la méthode de saponification, vous pouvez dissoudre la soude pure dans le minimum de la fourchette afin d’avoir plus de latitude avec les ajouts à la trace.

2/Utilisez le restant du liquide pour faire des éventuels ajouts à la trace.

Toujours dans l’exemple du savon des Litsées, nous ajouterons donc 12 ml de liquide « précieux ».

Questions diverses

Que se passe-t-il si je mets trop de liquide dans mon savon ?

Si jamais on dépasse la quantité maximum de liquide, le savon est simplement plus long au séchage et éventuellement propice au dépôt de la cendre de soude*. La cendre de soude fera l’objet d’un article « Questions épineuses sur la savonnerie » qui paraîtra très prochainement.

Que se passe-t-il si je ne mets pas assez de liquide dans mon savon ?

Le risque est plus présent car pas assez de liquide voudrait dire un savon qui n’a pas de surgraissage et en fonction de la quantité de liquide oublié, le savon peut être corrosif. Cet effet est dû à la quantité de soude qui n’aura pas été saponifiée.

Qu’est-ce qu’un surgraissage ?

Le surgraissage permet d’avoir  un savon « surgras ». Ces savons sont conseillés pour tous les types de peau. Le surgraissage fera également l’objet d’un article « Questions épineuses sur la savonnerie » qui paraîtra très prochainement.

Je ne sais pas quel surgraissage choisir ?

Tout dépend de votre type de peau, cependant il est conseillé :

0-4% : Taux de surgraissage insuffisant pour un usage sur la peau, cependant cela peut faire de bon détachant ou servir à la fabrication de lessive.

5-8% : La fourchette la plus utilisée, pour un usage cosmétique. Il est conseillé de prendre un surgraissage de 8% pour une peau toute douce.

9-10% : Conseillé aux peaux très sèches et/ou sensibles. Je l’utilise également pour les bébés ou encore les savons surgras et exfoliants pour le visage.

 

A quoi servent les ajouts à la trace ?

La soude a malheureusement tendance à altérer les matières premières qui sont mises en contact avec elle. Pour protéger certaines de ces matières dites « précieuses » nous les ajoutons après la trace afin de préserver un maximum leurs propriétés.Nous approfondirons les ajouts à la trace (quoi, pourquoi, comment …)  lors  d’un prochain article « Questions épineuses sur la savonnerie ».

Que me conseillez-vous, lessive de soude ou soude en perle ?

Lorsqu’on est débutant il est conseillé d’utiliser la lessive de soude car la dilution de la soude est une réaction qui comporte certains risques. Cependant lorsqu’on se lance dans la SAF avec de la soude en perle, tout un monde de possibilité s’ouvre devant vous avec des savons tous plus doux les uns que les autres… A chacun de faire son expérience.

Pourquoi y a-t-il une différence de quantité de soude entre les calculs à la main et le calculateur ?

Simplement parce que les indices de saponification utilisés ne sont pas toujours identiques.

Pour exemple pour l’huile d’olive, nous avons une fourchette d’indice de saponification : 0.136-0.139

Bon à savoir : il existe deux types d’indice de saponification (SAP), celui à la potasse (KOH) et celui à la soude (NaOH). Dans la majorité de la littérature vous trouverez l’indice de saponification KOH. Pour connaître l’indice de saponification NaOH il faut multiplier le SAP KOH par un facteur de 0.71.

Ou trouver les indices de saponification des différentes huiles que j’utilise ?

Le mieux est de se référer à la fiche technique de votre fournisseur. Cependant à défaut de document il existe plusieurs tableaux référant les SAP des huiles les plus utilisées (la majorité sont les SAP KOH) :

Sources :

- Cours de 1ère année BTS de Chimie  » Chimie Organique » de Mme Leflock, Ed. 1997

- Cours de 2ème année BTS de Chimie « Chimie Analytique » de Mr Quinian, Ed 1998

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

 

About these ads