Les huiles essentielles dans nos cosmétiques © Nessie

La peau n’est pas seulement le plus grand organe que nous possédons. Elle est également un moyen de communication, elle frémit, elle rougit, elle sue, elle frisonne… elle trahit nos émotions ! Malheureusement, souvent soumise aux agressions extérieures, nous devons en prendre soin car elle est le reflet de notre bien être.

L’application de cosmétiques nous aide à prendre soin de la surface de notre peau, mais il ne faut surtout jamais sous estimer l’effet de notre environnement. Lier une hygiène de vie modérée à des soins cosmétiques est la meilleure option pour avoir une peau nette et belle.

Dans une série de trois articles, nous abordons les huiles végétales, les huiles essentielles puis les hydrolats. En connaître un peu plus sur ces matières premières naturelles vous permettra de choisir facilement les ingrédients à incorporer à vos soins cosmétiques.

Mais avant de se lancer, nous vous proposons de faire un tour d’horizon des différents types de peaux. Connaître son type de peau c’est le premier pas d’un soin efficace.

Les peaux normales

 Les peaux normales sont l’équilibre parfait entre les peaux sèches et les peaux grasses, elles produisent la quantité idéale de sébum. Elles ne présentent aucune imperfection (boutons, points noirs…) et  sont très peu réactives. Leur grain lisse et doux au toucher fait des envieuses et des adeptes !

Ce type de peau est assez rare, elle nécessite peu de soins et est très tolérante. Vous aurez donc une large gamme de choix dans les produits cosmétiques si vous avez la chance d’avoir une peau dite normale.

Les peaux mixtes

Les peaux mixtes sont assez répandues, et ne sont malheureusement pas facile à traiter, il faut prendre en compte la peau sèche et la peau grasse. Plutôt sèches avec une zone grasse, appelée « zone T » elle démarre du front passe par le nez et va jusqu’au menton.

Les peaux sèches

Les peaux sèches sont fines et souffrent souvent de déshydratation et/ou de manque de lipides présent dans le sébum. Ce type de peau manque de souplesse et d’élasticité et peut souffrir de tiraillements et/ou entraîner des desquamations* ou de craquelures par endroits. C’est généralement une peau réactive qui craint les changements de températures. Elle a un toucher plutôt rugueux. Avec l’âge ce phénomène a tendance à s’accentuer.

Les peaux grasses

C’est une peau qui a des pores dilatés à l’inverse de la précédente, c’est également une peau qui produit du sébum en excès ce qui lui donne un aspect brillant. Ce type de peau a tendance à être accompagné d’imperfections telles que boutons et points noirs. C’est une peau épaisse qui est sensée être moins sujette aux agressions extérieures et aux marques du temps.

A partir de ces quatre grands types de peaux, il existe d’autres particularités qui nécessitent également des soins appropriés, ces états peuvent être passagers et toucher tous les types de peaux.

Les peaux acnéiques

Une surproduction de sébum bouche les pores de la peau, arrivent alors des inflammations sous forme de boutons et de points noirs. Appliquez des soins locaux spécifiques pour venir à bout de ces imperfections.

Les peaux sensibles et réactives

Les peaux sensibles et réactives sont généralement fines et très sensibles qui réagissent aux agressions extérieures par l’apparition de rougeurs et/ou des irritations. Les personnes ayant une peau sensible peuvent ressentir des picotements, des brûlures, des démangeaisons.

Il existe également les peaux matures marquées par les rides et ridules* ou des tâches, les peaux déshydratées qui par manque d’eau seront tendues et rugueuses, les peaux couperosées souvent dues à un problème de microcirculation qui se traduit par des zone rouge avec des petites lignes apparentes qui peuvent être rouge ou violacées.

Les huiles essentielles

Les huiles essentielles peuvent être de précieuses alliées cosmétiques. Utilisées dans nos formules, elles aident à soigner autant qu‘à embellir, mais pour cela il faut choisir LA bonne huile ou bonne synergie pour venir à bout de nos petites imperfections, ou simplement pour prendre soin de nous.

Attention ! Les huiles essentielles ne sont pas anodines, elles doivent être utilisées avec précaution et nous devons toujours vérifier les contre-indications et les dosages avant toute utilisation.

Edit : Certaines matières premières, bien que naturelles, peuvent présenter un risque d’allergie chez des personnes sensibles. Les huiles essentielles notamment peuvent présenter un risque d’allergie. Faites toujours un test dans le pli du coude 48h avant utilisation, pour vérifier qu’aucune réaction n’apparaît avant d’utiliser les matières premières.

Dans la liste ci-dessous, nous avons répertorié certaines huiles essentielles qui pourront trouver leur place dans vos cosmétiques. Attention, cette liste n’est pas exhaustive :

Peaux normales :

  • Bois de rose (Aniba rosaeodora)
  • Géranium rosat (Pelargonium graveolens)
  • Jasmin
  • Katafray (Cedrelopsis grevei)
  • Lavande vraie (Lavandula augustifolia)
  • Néroli (Citrus aurantium fleur)
  • Palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • Patchouli (Pogostemon cablin)

Peaux mixtes :

Les huiles essentielles adaptogènes* sont idéales pour soigner les peaux mixtes :

  • Épinette noire (Picea mariana)
  • Pin de Patagonie (Pinus ponderosa)
  • Marjolaine à coquilles (Origanum majorana)
  • Bois de rose (Aniba rosaeodora)
  • Myrte verte (Myrtus communis à cinéole)

Bon à savoir : Certaines huiles essentielles sont dites adaptogènes. Elles sont issues d’une catégorie de plantes qui peut aider à nous adapter et à mieux supporter les contraintes de notre environnement. Ces plantes augmentent la capacité de l’organisme à s’adapter aux différentes sources de stress.  Elles renforcent la résistance et la vitalité de notre organisme, tout en stimulant les défenses naturelles.

Peaux sèches :

  • Bois de rose (Aniba rosaeodora)
  • Camomille (Anthemis nobilis)
  • Ciste ladanisfère (Cistus ladaniferus)
  • Hélichryse italienne (Helichrysum italicum ssp serotinum)
  • Jasmin
  • Lavande vraie (Lavandula augustifolia)
  • Myrte verte (Myrtus communis à cinéole)
  • Néroli (Citrus aurantium fleur)
  • Petit-grain bigarade (Citrus aurantium var. aurantium feuille)
  • Poivre noir (Piper negrum)
  • Rose (Rosa damascena)

Peaux grasses :

  • Bois de rose (Aniba rosaeodora)
  • Citron (Citrus limonum)
  • Cyprès bleu (Callitris intratropica)
  • Cyprès de Provence (Cupressus sempervirens)
  • Eucalyptus mentholé (Eucalyptus dives)
  • Géranium rosat (Pelargonium graveolens)
  • Patchouli (Pogostemon cablin)
  • Romarin à camphre (Rosmarinus officinalis à Camphre)
  • Ylang-ylang (Cananga Odorata)
  • Essence de pamplemousse (Citrus paradisii)

Peaux  sensibles couperosées, déshydratées :

  • Camomille noble (Anthemis nobilis)
  • Carotte (Daucus carota)
  • Ciste ladanisfère (Cistus ladaniferus)
  • Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
  • Hélichryse italienne (Helichrysum italicum ssp serotinum)
  • Katafray (Cedrelopsis grevei)
  • Lentisque pistachier (Pistacia lentiscus)
  • Matricaire (Matricaria chamomilla)
  • Essence de pamplemousse (Citrus paradisii)
  • Poivre noir (Piper negrum)
  • Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • Ylang-ylang (Cananga Odorata)

Peaux matures :

  • Bois de rose (Aniba rosaeodora)
  • Carotte (Daucus carota)
  • Citron (Citrus limonum)
  • Ciste ladanisfère (Cistus ladaniferus)
  • Hélichryse italienne (Helichrysum italicum ssp serotinum)
  • Lavande vraie (Lavandula augustifolia)
  • Katafray (Cedrelopsis grevei)
  • Myrrhe (Commiphora myrrha)
  • Myrte verte (Myrtus communis à cinéole)
  • Palmarosa (Cymbopogon martinii)
  • Patchouli (Pogostemon cablin)
  • Petit-grain bigarade (Citrus aurantium var. aurantium feuille)
  • Rosalina galbanum
  • Ylang-ylang (Cananga Odorata)

Peaux acnéiques :

  • Ciste ladanisfère (Cistus ladaniferus)
  • Citron (Citrus limonum)
  • Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora)
  • Litsée citronnée (Litsea Cubeba)
  • Katafray (Cedrelopsis grevei)
  • Essence de pamplemousse (Citrus paradisii)
  • Petit-grain bigarade (Citrus aurantium var. aurantium feuille)
  • Poivre noir (Piper negrum)
  • Tanaisie annuelle (Tanacetum annuum)
  • Tea-tree (Melaleuca alternifolia)

Peaux ternes, fatiguées :

  • Carotte (Daucus carota)
  • Lentisque pistachier (Pistacia lentiscus)
  • Litsée citronnée (Litsea Cubeba)
  • Marjolaine à coquilles (Origanum majorana)
  • Essence de pamplemousse (Citrus paradisii)
  • Ylang-ylang (Cananga Odorata)

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Sources :

Les Cahiers de la santé durable Vol. Les plantes toniques, adaptogènes et anti-âge. Edition Guy Roulier

- Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française. Vol.2 Dermatologie. D. Baudoux et A. Zhiri, Ed. Inspir 2006

- Pour une cosmétique intelligente, D. Baudoux, Ed. Amyris, 2010

- Créez vos cosmétiques BIO, S. Hampikian, Ed. Terre Vivante, 2007

Gardez l’œil sur :

- Les huiles végétales pour le visage

- Quels hydrolats pour quel type de peau ?

About these ads