Envoûtante… C’est le terme idéal pour décrire cette crème pour les mains et le corps. De toutes celles que j’ai pu réaliser, cette crème a ma préférence. D’une texture très douce, elle a surtout une odeur très agréable, un mélange chaud et épicé qui a en plus le mérite de favoriser la cicatrisation de mes mains abîmées.

Crème envoûtante à la cannelle © Nessie

Type de peau : tous types de peaux

Niveau : intermédiaire

Coût de revient : environ 2.50€ pour  50 ml

Temps de conservation : environ 3 mois

Matériel nécessaire

  • 1 balance de précision
  • 1 casserole d’eau chaude pour bain-marie
  • 2 récipients résistants au bain-marie
  • 2 ou 3 petits contenants pour mesurer les matières premières
  • 1 défloculeuse*, batteur ou fouet
  • 1 mini-maryse ou cuiller à café
  • 1 contenant pour la crème

Ingrédients 

Phase huileuse :

Phase aqueuse :

Additifs :

Bon à savoir : Le macérât marocain est issu d’une macération à chaleur douce faite avec une yaourtière. Il s’agit d’un mélange de plusieurs macérâts : Encens d’Oliban, Benjoin et Myrrhe.

Mode opératoire

Je vous recommande vivement de lire notre article sur Les principes de précautions avant de commencer votre fabrication.

Pour réaliser facilement cette crème, n’hésitez pas à suivre Zélie dans le Pas à pas d’une émulsion à chaud.

L’info en plus : le baume de Copahu n’est pas une huile essentielle mais une oléorésine extraite du cœur de l’arbre. L’occasion de faire un petit rappel :

Une "huile essentielle" est un produit naturel extrait à la vapeur d’eau. Une essence naturelle est obtenue par expression des zestes d’agrumes. Une oléorésine ou baume est une substance qui exsude naturellement des arbres. Cette oléorésine peut ensuite être distillée pour obtenir une huile essentielle.

Le choix des ingrédients

  • Polawax : émulsifiant.
  • Hydrolat de cannelle : purifiant et tonifiant.
  • Macérât marocain (support pépin de raisin) : nourrissant, réparateur et pénétrant.
  • Substitut végétal de lanoline : hydratant, nourrissant et réparateur.
  • Propolis : cicatrisant et adoucissant.
  • Arrow-root : apporte un toucher doux et non gras.
  • Baume de copahu : cicatrisant, antiseptique et tonique général.

Application

Prélevez une noisette de la crème et l’appliquer sur les mains  jusqu’à pénétration totale de la crème. Bien insister sur les parties abîmées des mains.

Renouvelez l’opération aussi souvent que nécessaire.

Attention cette crème  ne convient pas pour une application sur le visage.

Mon avis

Je ne suis pas la seule à avoir testé cette crème, deux collègues l’ont également testé et apprécié sa texture et sa pénétration.

Ses points forts : pas de sensation de gras et une hydratation sur du long terme.

Son point faible : la cannelle et les odeurs épicées ne sont pas du goût de tous. Or dans cette formule la Cannelle est trop présente pour certains nez.

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.