C’est encore une participante de talent que nous vous présentons aujourd’hui : Timutisa.

Cosméteuse et savonnière aguerrie depuis plusieurs années, Timutisa a une préférence pour la

Le Savon "Nie Lang par Timutisa

saponification à froid. Elle aime pratiquer toutes les techniques de sa passion et passe de la soude à la potasse, crée des marbrages, funnel et autre savons fouettés !

« C’est ludique, simple, rapide à fabriquer, économique bon pour la peau. Je suis à la limite de l’addiction : je pense et je rêve savon…« 

Ses créations font la joie de ses proches, mais cette passionnée est également une touche à tout car son prochain défi, en plus de vouloir améliorer le parfum de ses savons, est de confectionner un meuble en carton !

Découvrons la légende choisie par Timutisa

Nie Lang et le lièvre blanc

Il y a plusieurs siècles, Nie Lang, un jeune garçon survit à la grande sécheresse sévissant au Sichuan en parcourant les alentours à la recherche d’herbe destinée aux chevaux du seigneur
Zhou. Tous les jours, il doit aller de plus en plus loin pour une récolte de plus en plus maigre.
Un jour, sans s’en rendre compte, il dépasse la frontière interdite de la cime du mont dragon.
L’herbe n’était pas plus présente à cet endroit mais il se retrouva face à un lièvre blanc qui
l’invita à le suivre. Intrigué, Nie Lang suivi l’animal qui finit par s’arrêter au milieu d’un
cercle d’herbe fraîche et tendre. Le garçon remercia le lièvre et cueillit autant d’herbe qu’il
pût avant de retourner chez lui.

Pendant plusieurs jours, Nie Lang revint au même endroit et à chaque fois l’herbe avait
repoussé, aussi tendre et abondante que la veille. Pour s’éviter de longues marches
quotidiennes, il décida d’arracher quelques brins de cette herbe magique afin de les planter
devant sa maison. C’est alors qu’il découvrit une perle. Il la mit dans sa poche et de retour
chez lui, il la cacha dans la jarre de riz presque vide. Il planta l’herbe et alla se coucher.

Le lendemain, il se précipita dès son réveil sur le seuil de sa maison mais l’herbe avait jauni.
Dépité, il rentra dans la maison et découvrit que la jarre contenant la perle débordait de
riz. Grâce à cette perle magique, il put se nourrir correctement et comme il était de nature
généreuse, il en fit également profiter ses voisins.

La rumeur de cette soudaine opulence parvint jusqu’aux oreilles du seigneur Zhou qui se mit
aussitôt en marche afin de s’approprier la perle magique. Pour la mettre à l’abri de l’avidité
du seigneur Zhou, Nie Lang avala la perle. Toute la nuit, il se tordit de douleur, la perle lui
brûlant les entrailles. Peu à peu son corps se transforma et au petit matin, il était devenu un
dragon. Quand les sbires du seigneur Zhou arrivèrent au village, Nie Lang le dragon frappa la
rivière de sa queue. L’énorme vague s’abattit sur l’armée du seigneur Zhou et la décima.

De nos jours, Nie Lang continue de veiller sur les villageois du Sichuan.

Source : http://lantredudragon.online.fr/

Formule du Savon Nie Lang (le dragon émergeant de la glace)

Pour la partie dragon :
Afin de symboliser le feu présent dans les entrailles du dragon, j’ai fait macérer pendant
quelques jours à la chaleur d’un radiateur, des piments d’oiseau écrasés dans de l’huile de

Le dragon Nie Lang par Timutisa

sésame (huile de référence dans la cuisine asiatique).

  • • Huile végétale de sésame pimentée : 25%
  • • Huile végétale de noix de coco hydrogénée : 37%
  • • Huile végétale de palme : 23%
  • • Huile végétale d’arachide : 15%
  • • Soude à recalculer pour un surgraissage à 6%.
  • Dilution dans 1/3 d’eau déminéralisée et 2/3 d’eau de cuisson du riz (celui issu de la jarre où était cachée la perle magique).
  • • Colorants : mica rouge nacré et colorant alimentaire rouge

Pour la partie glace :

  • • Huile végétale de noix de coco : 13%
  • • Huile végétale d’olive : 24%
  • • Huile végétale de palme : 30%
  • • Huile végétale d’arachide : 20%
  • • Beurre de karité : 13%
  • • Soude à recalculer pour un surgraissage à 2%
  • • Dilution dans 1/3 d’eau de cuisson du riz et 2/3 d’eau déminéralisée.
    A la trace :  ajout de 2,5% de cristaux de menthol dilués dans 6% d’huile végétale de ricin (pour le frisson apporté par l’eau glacée).
  • • Couleur : Oxyde bleu avec marbrage one pot pour les ondulations.

Le dragon selon Timutisa

Dans mon imaginaire, le dragon est une créature maléfique de grande taille, capable de
cracher du feu et de voler dans les airs.
De part mes petites recherches, la mythologie chinoise regorge de dragons en tous genres mais pour faire simple, le dragon n’a pas d’ailes et n’est pas forcément hostile. Il est traité avec respect et prudence car sa puissance, pas toujours maîtrisée, peut s’avérer dangereuse. Il est souvent associé au cycle de l’eau (les nuages, la pluie, les lacs et les rivières …).
Pour honorer ce défi, j’ai eu envie d’associer ces légères différences. Ma créature devait donc
contenir : des ailes, du feu, de l’eau et de la bonté.

Les votes seront ouverts à partir du 24 février, mais ne ratez pas les présentations de nos autres participantes !

About these ads