Portrait d’enfant © JL 62

Les huiles essentielles peuvent être de formidables alliées pour notre beauté, notre bien-être et notre santé. Elles nécessitent cependant de prendre certaines précautions lors de leurs emplois. Lorsqu’il s’agit de personnes fragiles comme les enfants, les personnes âgées ou encore les femmes enceintes et allaitantes nous devons redoubler de précautions.

Dans cet article nous allons nous concentrer sur nos enfants, si les huiles essentielles peuvent nous être d’une grande aide pour soigner leurs petits bobos, elles peuvent aussi devenir nos ennemis si elles ne sont pas utilisées avec prudence. Les sources divergent beaucoup, certaines utilisent des huiles essentielles dès la naissance alors que d’autres sources préconisent de ne pas utiliser les huiles essentielles avant 6 voire 7 ans.

Bon à savoir : Sur les Litsées Citronnées, nous vous recommandons de toujours vérifier les contre-indications des huiles essentielles que vous utilisez ainsi que de croiser un maximum vos sources. Lors de nos différentes recherches (voir toutes nos cartes d’identités comme les lavandes, les eucalyptus, les thyms…), nous avons pu constater que certaines huiles essentielles prêtent à polémique nous vous conseillons de prendre les contre-indications les plus sévères.

L’info en plus : En comparant les informations sur différents sites et/ou littératures, nous avons remarqué une différence entre les livres de Mr Baudoux et son site Pranarom. Sur son site, toutes les huiles essentielles sont déconseillées avant les 3 ans de l’enfant alors dans ses littératures il conseille des synergies pour des nourrissons.

Quelques définitions

Dans les ouvrages de certains auteurs, vous pouvez trouver des exemples de synergies pour soigner certains maux. Ces synergies ne sont pas destinées à tous les enfants, certaines pour les enfants et d’autres pour nourrissons. Afin de lever toutes ambiguïtés nous allons donner quelques définitions essentielles pour cet article.

Nourrisson : de 2 jours  à 3 mois (4-7 kg)

Bébé : de 3 à 36 mois (7-15 Kg)

Enfant : de 36 mois à 7 ans (15-22 Kg)

Bon à savoir : les poids mentionnés dans cet article sont extraits des courbes de poids d’un carnet de santé.

Les interdits

INTERDICTION d’administrer des huiles essentielles par voie orale chez les enfants de moins de 36 mois.

INTERDICTION de faire des aérosols d’huiles essentielles chez des enfants asthmatiques ou allergiques.

INTERDICTION d’employer l’huile essentielle de Menthe poivrée (Mentha x piperita) et Menthe des champs (Mentha arvensis).

INTERDICTION d’utiliser des huiles essentielles pures ou diluées dans les yeux, le nez, les oreilles ou les zones ano-génitales.

Mode d’administration

Généralement les enfants sont très réceptifs à l’aromathérapie, dépourvus d’idée préconçue, leur organisme est plus réactif. Il faut donc redoubler de vigilance lors du dosage des huiles essentielles.

Les huiles essentielles riches en cétones font parties des huiles à manier avec multiples précautions. Pour avoir une idée des dosages à utiliser, nous vous proposons de prendre en compte les limites maximales de cette famille biochimique.

En application locale

Pour une application cutanée il faut impérativement diluer les huiles essentielles dans un support végétal. Veiller à ne pas dépasser un taux de dilution de 20% maximum.

Ex : diluer 2 ml d’huile essentielle de vote choix dans 8 ml d’huile végétale.

Nourrisson et bébé : maximum 1 goutte d’huile essentielle diluée dans un support végétal par application à renouveler 3 fois par jour.

Enfant : maximum 2 gouttes d’huile essentielle diluées dans un support végétal par application à renouveler 5-6 fois par jour.

L’info en plus : le massage a d’innombrables bienfaits pour la peau, les muscles ou les articulations du corps mais également pour la relaxation. Il donne une impression de bien-être en oubliant les soucis et le stress.

En dilution dans un bain

Diluer 2 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à soupe d’huile végétale. Verser ensuite dans un bain d’eau tiède.

En diffusion dans une pièce

Environ 30 minutes avant le coucher, verser 3-5 gouttes d’huile essentielle dans un bol d’eau chaude. Laissez diffuser dans la pièce. Attention à ne pas laisser le bol à porté de main des enfants.

L’info en plus : Selon la pharmacopée européenne, 1 goutte calibrée correspond à 50 mg. Cependant vérifiez les données techniques de votre fournisseur.

ATTENTION il est impératif de respecter les conseils de dosage, 1 goutte d’huile essentielle ne doit pas se transformer en 2 !

Les huiles essentielles à utiliser

Portrait d'enfant Raphael Goetter

Portrait d’enfant © Raphaël Goetter

Nous vous proposons une liste non exhaustive d’huiles essentielles que vous pouvez utilisez avec vos bambins, toujours en prenant soin de bien vérifier les contre-indications de chaque huile essentielle :

  • -Benjoin (Styrax benzoin)
  • -Bois de rose (Aniba rosaeodora var amazonica)
  • -Camomille noble (Chamaemelum nobile)
  • -Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus CT pinène)
  • -Citron (Citrus limonum)
    • Attention Ne pas s’exposer au soleil après l’application de cette huile très photosensibilisante.

  • -Estragon (Artemisia dracunculus)
  • -Eucalyptus citronné (Eucalyptus citriodora CT citronnellal)
  • -Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata ssp radiata)
  • -Fenouil doux (foeniculum vulgare ssp dulce)
    • Attention cette huile essentielle fait l’objet de polémique quant à son utilisation. L’utiliser momentanément sur une petite surface.
  • -Géranium d’Egypte (Pelargonium x asperum CV Egypte)
  • -Hélichryse italienne (Helichrysum italicum ssp serotinum)
    • Attention il s’agit d’une huile à cétone peu toxique qui ne nécessite qu’un dosage très faible pour être efficace, à utiliser avec précaution. Ne pas utiliser sur les enfants de moins de 3 ans.
  • -Hysope couchée (Hyssopus officinalis var. decumbens)
    • Attention à ne surtout pas confondre avec l’Hysope officinale ssp officinale qui est neurotoxique et abortive
  • -Khella (Ammi visnaga)
    • Attention Ne pas s’exposer au soleil après l’application de cette huile très photosensibilisante.
  • -Laurier noble (Laurus nobilis)
  • -Lavande aspic (Lavandula latifolia spica)
    • Attention, ne pas utiliser sur les enfants de moins de 3 ans
  • -Lavandin super (Lavandula x burnatii clone super)
  • -Lavande vraie (Lavandula augustifolia)
  • -Mandarine (Citrus reticulata (zeste))
    • Attention Ne pas s’exposer au soleil après l’application de cette huile très photosensibilisante.
  • -Monarde fistuleuse (Monarda fistulosa)
  • -Myrte verte à cinéole (Myrtus communis CT cinéole)
    • Attention, ne pas utiliser sur les enfants de moins de 3 ans

  • -Myrrhe amère (Commiphora molmol)
  • -Niaouli (Melaleuca quinquenervia CT cinéole)
  • -Palmarosa (Cymbopogon martinii var motia)
  • -Petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp aurantium (feuille))
  • -Pin de Patagonie (Pinus ponderosa)
  • -Ravintsara (Cinnamoum camphora CT cinéole)
  • -Saro (Cinnamosma fragrans)
  • -Tea-tree (Melaleuca alternifolia)
  • -Thym vulgaire à thujanol (Thymus vulgaris CT thujanol)
  • -Ylang-ylang (Cananga odorata totum)

Pour rappel, les huiles essentielles peuvent nous aider à régler les petits "bobos" du quotidien. Cependant elles ne doivent absolument pas remplacer un avis ou un traitement médical.

Sources :

Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française. Vol.1 Pédiatrie. D. Baudoux, Ed. Inspir 2006

- L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

- L’aromathérapie, Docteur J. Valnet, Ed. Maloine 2006

- Les Huiles Essentielles pour votre santé, G. Roulier, Ed. Dangles 1990

- Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda, Inspir development, 2008

- Médecine aromatique ou Aromathérapie, Formation professionnelle niveau 1, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D 2009

- A B C des huiles essentielles, Dr Thierry Telphon, Ed Grancher 2005

http://www.aromalves.com

http://www.huiles-et-sens.com

http://www.phytomania.com

http://www.plante-sante.net

http://www.mon-aromatherapie.com

About these ads