Les huiles végétales

Huile d'olive

L’huile végétale est considérée de tout temps comme un symbole de fécondité, de pureté et reste présente dans toutes les civilisations et religions et dans toutes les étapes de la vie : alimentation, éclairage (lampes à huile), santé, beauté, entretien du bois, ainsi que dans la vie spirituelle. L’huile d’olive est la plus connue, utilisée depuis l’Antiquité, elle a longtemps été produite de manière traditionnelle.

Bien choisir son huile végétale

La qualité d’une huile est un élément primordial. Pour profiter de ses propriétés bénéfiques, il faut choisir des huiles non-raffinées, de première pression à froid, produites avec des graines arrivées à maturité. Lorsque la dénomination « vierge » apparaît, il s’agit des huiles pressées à froid, l’idéal étant « huile vierge de première pression à froid » et de préférence avec le label biologique.

Issues du pressage à froid de fruits et de graines d’arbres pour en conserver intactes toutes les richesses, les huiles végétales vierges apportent à la fois vitamines, protéines, et autres substances organiques aux vertus reconnues (esters de glycérol ou acides gras), ainsi que de nombreux éléments minéraux.

L’huile végétale nourrit, que ce soit en cosmétique ou dans l’alimentation, mais à la condition qu’elle soit de qualité irréprochable.

Utilisations en cosmétique

Dotées d’un pouvoir de pénétration élevé de la peau, les huiles végétales vierges, de première pression à froid (et biologiques dans la mesure du possible) protègent, hydratent et adoucissent. Apportant vitamines, acides gras essentiels, insaponifiables et autres substances indispensables à l’élasticité et à la fermeté des tissus, elles s’avèrent idéales pour la fabrication de crèmes, de masques et d’émulsions qui traitent le visage, le corps et les cheveux. Elles reconstituent le film lipidique protecteur et assurent les fonctions métaboliques et physiologiques effectuées par les cellules.

L’huile d’amande douce, par exemple, est riche en vitamines et en protéines et a des propriétés curatives reconnues. Elle convient parfaitement aux peaux sèches et sensibles. On dit que Cléopâtre y faisait macérer de la cannelle, du henné et de la fleur d’oranger pour masser ses pieds.

Les huiles végétales restaurent le film hydrolipidique de la peau qui constitue une barrière défensive naturelle. À la différence des crèmes hydratantes, les huiles n’apportent pas d’eau à la peau. Elles la nourrissent la peau et forment une couche grasse qui empêche l’eau de s’évaporer. Les huiles ont donc une action « antidéshydratante « . Pour une meilleure hydratation, on peut appliquer une huile de soin sur une peau humide.

Huiles végétales et huiles essentielles

Amandons d'argan

De nos jours, les huiles végétales sont les adjuvants incontournables pour l’utilisation des huiles essentielles. Celles-ci extrêmement concentrées doivent être diluées dans une huile de base pour les préparations à usage externe.

L’huile végétale donne l’onctuosité nécessaire à la pénétration des molécules aromatiques et elles soutiennent, complètent et renforcent l’action des huiles essentielles avec leurs propriétés spécifiques (vitamines, acides gras) liées aux graines ou fruits dont elles sont issues. Ce sont des éléments de bases indispensables aux  préparations « maison » d’huiles de massage, baumes ou produits cosmétiques et macérâts huileux.

Conservation

La plupart des huiles végétales sont fragiles : pour conserver leurs propriétés et éviter leur oxydation (rancissement), il convient de les entreposer au frais (réfrigérateur) dans des bouteilles opaques. On peut également leur ajouter quelques gouttes de Vitamine E.

 

Sources

– Les huiles végétales – Huiles de santé et de beauté, Lionel et Chantal Clergeaud, Amyris, 2003
http://medecinesnaturelles.com/
http://www.labo-hevea.com/
http://www.aromatherapie-huiles-essentielles.com/
http://fr.ekopedia.org/
http://www.terroirselect.info/