Le Gel d’Aloe Vera

Carte d’identité de l’Aloe Vera

Nom commun : Aloès

Dénomination latine : Aloe Vera

Autres noms : Aloe barbadensis, Aloe vulgaris, Lys du désert

Famille botanique : Liliacées

Origine : Afrique du Nord

Description : plante arborescente, de 60 à 80 cm de hauteur, à tige très courte et ligneuse, elle porte un faisceau de feuilles charnues, lisses de couleur verte

Partie de la plante utilisée : pulpe contenue dans les feuilles, ayant une texture de gel épaisse et incolore.

Technique d’obtention : pressage de la feuille

Constituants principaux :

L’Aloe vera est une plante constituée à 99% d’eau, le 1% restant rassemblant plus de 75 autres composants, agissant en synergie :

  • Vitamines A, B1, B2, B3, B6, B9, B12, C, E
  • Minéraux et oligo-éléments : calcium, chlore, cuivre, chrome, fer, lithium, magnésium, manganèse, phosphore, potassium, sodium, zinc, sont les principaux.
  • Glycoprotéines et Acides aminés
  • L’Aloe contient 18 des 22 acides aminés présents dans le corps humain, dont 7 des 8 acides aminés essentiels (que le corps ne peut pas synthétiser et qui lui sont indispensables)
  • Enzymes
  • Monosaccharides (glucose, fructose) et polysaccharides (acemannan, cellulose,…)
  • Anthraquinones parmi lesquels l’aloïne et des substances antibiotiques (dont l’acide aloétique), tranquillisantes, analgésiques (tel que l’acide salicylique), fongicides (l’acide cinnamique)
  • Résines (aloésine, aloénine)
  • Tanins
  • Choline
  • Stérols (tel que le cholestérol)
  • Saponines

Usage externe du gel d’Aloe Vera

Propriétés

  • Hydrate la peau en profondeur
  • Nutritif, apporte à la peau les vitamines et oligo-éléments
  • Anti-inflammatoire, Anesthésique
  • Cicatrisant cutané, il stimule la réparation de la peau et accélère la microcirculation
  • Hémostatique
  • Antiseptique
  • Anti-fongique
  • Anti-bactérien
  • Freine le vieillissement de la peau en augmentant la production de fibroblastes, la synthèse du collagène et de l’acide hyaluronique, effets tenseurs et régénérant
  • Rééquilibrant du pH cutané
  • Desquamant des cellules mortes de l’épiderme
  • Astringent
  • Adoucissant
  • Protecteur : crée à la surface de la peau un film protecteur contre vent, sel, soleil ou particules sales

Indications

  • Peaux déshydratées, desséchées, desquamées* (engelures, crevasses…)
  • Peaux matures, ridées, atones*, distendues
  • Peaux dévitalisées, ternes
  • Problèmes cutanés : acné, eczéma, herpès, psoriasis, lichen plan…
  • Peaux irritées, sensibles, feu de rasoir, ampoules, rougeurs (érythèmes)
  • Brûlures, coups de soleil
  • Écorchures, coupures et blessures, contusions
  • Vergetures (en préventif et curatif)
  • Piqûres d’insectes
  • Herpès buccal et génital
  • Séborrhée du cuir chevelu, pellicules

Utilisations

Cosmétique :

  • Pur, comme gel tenseur pour le visage et le contour des yeux, gel apaisant après-rasage, gel coiffant pour les cheveux, masque hydratant en couche épaisse
  • En phase aqueuse, dans une préparation cosmétique (crème, tonique…)

Thérapeutique :

  • Pur, en cataplasme sur la plaie préalablement nettoyée, brûlure, eczéma

Usage interne

Propriétés

  • Nutritionnelles, apport d’acides aminés, de minéraux et oligo-éléments, de vitamines…
  • Digestives
  • Apéritives
  • Tonifiantes des intestins, régularise le transit
  • Hypocholestérolémiantes*
  • Détoxifiantes de l’organisme
  • Purifiantes du sang
  • Stimulantes du système immunitaire
  • Toniques de l’organisme, aide à lutter contre la fatigue
  • Hypoglycémiantes* par augmentation de la production naturelle d’insuline par l’organisme

Indications

  • Fatigue
  • Carence en vitamines et minéraux
  • Terrains déficients
  • Hypercholestérolémie*
  • Artériosclérose*
  • Ballonnements et flatulence
  • Mauvaise haleine d’origine digestive
  • Irritation colique
  • Constipation fonctionnelle

Idées de recettes

Tonique Vivifiant pour le visage

Boue nettoyante et purifiante

Douceur de vanille pour peaux sèches et sensibles

Crème de jour hydratante et apaisante

Gelée de douche

Sérum tenseur à la spiruline

Contre-indications et précautions d’emploi

En usage externe,  il n’y a aucune contre-indication connue sauf en cas d’allergie.

En usage interne, il n’est pas recommandé d’utiliser cette plante sur une longue période car elle provoquerait des diarrhées sévères. L’extrait est contre-indiqué aux enfants en bas âge, aux femmes enceinte et aux personnes souffrant d’une obstruction intestinale ou de douleurs abdominales d’origine inconnue.

Attention ! Ne pas confondre le gel et le suc d’Aloe vera. Ce dernier doit être utilisé avec précaution et sous avis médical.

Bon à savoir

Vous pouvez cultiver votre Aloe vera comme plante d’intérieur et prélever directement la précieuse substance. Cependant, les feuilles d’aloès ne contiennent du gel qu’une fois parvenues à maturité. Ce n’est donc qu’au bout de 4 à 5 ans de croissance que l’on peut commencer à prélever les feuilles dans le but de fabriquer des remèdes ou des produits cosmétiques.

Par ailleurs si vous achetez votre gel, choisissez toujours de la pulpe d’Aloe véra stabilisée comportant un pourcentage de pulpe se rapprochant le plus possible de 100 %.

Sources

– Toutes les plantes qui soignent, Plantes d’hier, médicaments d’aujourd’hui, Pr Gurib-Fakim, Ed. Michel Lafon, 2008

Guide de la phytothérapie, Dr Grunwald et Janicke, Ed. Marabout, 2007

– Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Mr Dubray, Ed. Lucien Souny, 2010

– Plantes et Santé, (revue), N° 108 – décembre 2010

http://www.guide-phytosante.org

http://www.naturosante.com

http://www.aloeveragel.fr

http://www.aroma-zone.com

* Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités