L’Hibiscus (Hibiscus sabdariffa)

Carte d’Identité de l’Hibiscus

Nom commun : Hibiscus, Roselle

Dénomination latine : Hibiscus sabdariffa

Autres noms : Carcadé, Karkade, Bissap, Thé Rose d’Abyssinie, Oseille de Guinée, Oseille rouge,

Famille botanique : Malvaceae

Origine : plante native de l’Inde jusqu’en Malaisie

Description : elle possède une tige cylindrique rouge et des fleurs jaune vif au centre marron foncé. Le fruit possède un calice et une capsule virant au brun.

Fleur d'Hibiscus

Partie de la plante utilisée : fleurs

Constituants principaux

  • Mucilages, sucres
  • Anthocyanes
  • Acides de fruits (AHA) : citrique, malique et tartrique
  • Polyphénols
  • Vitamine C

Propriétés

Usage interne :

  • Diurétique
  • Sédative
  • Hypotensive*
  • Spasmolytique*
  • Cholérétique*
  • Laxative (léger)
  • Antiseptique
  • Acidifiante
  • Tonique
  • Rafraîchissante

Usage externe :

  • Désinfectante
  • Anti-inflammatoire
  • Tonique
  • Cicatrisante
  • Anti-oxydante : lutte contre le vieillissement cutané
  • Soutient l’hydratation
  • Adoucit la peau

Indications

Usage interne :

  • Élimination rénale
  • Troubles dysentériques, digestifs et hépatiques
  • Lutte contre les affections circulatoires
  • Infections urinaires
  • Problèmes gynécologiques
  • Toux
  • Angine
  • Stomatite (inflammation de la muqueuse buccale)
  • Bronchite

Usage externe :

  • Muqueuses enflammées
  • Dermatoses
  • Hémorroïdes
  • Abcès, plaies, crevasses
  • Piqûres d’insectes
  • Peaux sèches
  • Peaux matures
  • Colorant naturel

Utilisations

  • Cosmétique
  • Colorer les produits d’hygiène et de beauté : crèmes, laits corporels, gels douches, shampooings, lotions aqueuses…
  • Maquillage
  • Soins adoucissants et hydratants visage et corps
  • Soins bonne mine et anti-âge

Bon à savoir : les fleurs s’emploient sous forme de macérât* à froid (eau ou eau+glycérine pour un macérât hydro-glycériné) ou à chaud ; ou broyée fine au mortier pour le maquillage.

  • Thérapeutique
  • Usage interne : Tisanes, décoctions*, infusion et gargarismes
  • Usage externe : Lotions, cataplasmes : fleurs fraîches ou légèrement cuites à l’eau

  • En cuisine

Infusions, gelées, compotes, desserts, boissons comme le Bissap…

Idées de recettes

  • – Boisson à l’Hibiscus, Bissap

Ingrédients

  • 2 litres et demi d’eau
    Environ 125 g de fleurs d’hibiscus séchées
    100g de sucre vanillé ou non à discrétion
    2 cuillers à soupe de fleur d’oranger

Préparation

  • Porter l’eau à frémissement. Elle ne doit pas bouillir
  • Ajouter les fleurs d’hibiscus
  • Sucrer et laisser infuser 30 minutes
  • Ajouter la fleur d’oranger
    Passer au chinois
    Mettre en bouteille et conserver au frais
  • Boire bien frais

Contre-indications et précautions d’emploi

Aucune contre-indication connue à ce jour sauf en cas d’allergies. L’extrait de la plante peut néanmoins réduire l’efficacité de la chloroquine en cas de crise de paludisme.

Anecdotes

La couleur de l’hibiscusa attiré l’attention de l’industrie agroalimentaire et pharmaceutique, qui l’envisage comme un remplaçant potentiel des colorants synthétiques.

Les jeunes pousses et tiges se consomment en salade et les calices séchés en tisane.

Les graines constituent un excellent aliment pour la volaille. Le pressage des graines donne une huile tandis que le tourteau* sert d’aliment pour le bétail.

Sources

Toutes les plantes qui soignent, Plantes d’hier, médicaments d’aujourd’hui, Pr Gurib-Fakim, Ed. Michel Lafon, 2008

http://www.phytomania.com/hibiscus.htm

http://www.fleurhibiscus.com/

http://www.africa-plants.com/1_Hibiscus_sabdariffa.htm

http://www.aroma-zone.com

* Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités