Tea-Tree (Melaleuca Alternifolia)

Carte d’identité du Tea-tree

Melaleuca alternifolia (Tea-tree) cultivé © Arthur Chapman

Nom commun : Tea-tree, Arbre à thé, Melaleuque

Dénomination latine : Melaleuca alternifolia

Famille botanique : Myrtacées

Origine : Australie

Description : Petit arbre à feuilles pointues et aux fleurs blanches pouvant mesurer jusqu’à 7m

Partie utilisée : Les feuilles peuvent être cueillies toute l’année et distillées pour obtenir l’huile essentielle

Constituants principaux

  • Monoterpènes ≈ 44%
  • Monoterpénols ≈ 48% (terpinène-4-ol)
  • Sesquiterpènes ‹ 1%
  • Sesquiterpénols ‹ 1%
  • 1,8-cinéole  ‹ 1%
  • Esters ‹ 2%

Propriétés

  • Anti-bactérien
  • Antifongique
  • Anti-virale
  • Anti-parasitaire cutané et intestinal
  • Décongestionnant veineux et lymphatique
  • Neurotonique
  • Radio-protecteur cutanée

Indications

  • Thérapeutiques
  • Infections buccales
  • Infections bactériennes et virales des voies respiratoires
  • Infections urinaires et gynécologiques
  • Mycoses cutanées
  • Œdèmes lymphatiques
  • Varices, jambes lourdes, hémorroïdes
  • Prévention des brûlures cutanées par radiothérapie
  • Parasitoses cutanées (gale, teigne…) ou intestinales
  • Cosmétiques
  • Acné
  • Eczéma
  • Régulateur de sébum
  • Tonique cutané
  • Énergétiques et psycho-émotionnelles
  • Revitalisant psychologique
  • Tonique nerveux

Utilisations

  • Huile essentielle : diffusion, diluée dans un bain, massage, additif cosmétique
  • Hydrolat* : pur en vaporisation sur la peau, intégré aux cosmétiques, par voie interne ajouté à de l’eau, bain aromatique et brume d’ambiance

Propositions de synergies

  • Antiseptique et relaxante : Tea-tree (Melaleuca alternifolia) , Orange Douce (Citrusa Sinensis)  et Litsée Citronnée (Litsea cubeba)
  • Décongestionnante Tea-tree (Melaleuca alternifolia), Eucalyptus Radié (Eucalyptus Radiata), Lavande vraie (Lavandula angustifolia, Vera ou Officinalis)
  • Antiparasite intestinale : Tea-tree (Melaleuca alternifolia), Écorce de Cannelle (Cinnamomum verum), Menthe Poivrée (Mentha X piperata)
  • Tonique : Poivre Noir (Piper Negrum), Tea-tree (Melaleuca Alternifolia), Epinette Noire (Picea Mariana)

Idées de recettes

Tonique Vivifiant pour le visage

Halte aux poux !

Crème de jour pour nos ados

Contre-indications et précautions d’emploi

Melaleuca alternifolia (Tea-tree) cultivé © Eric

L’huile essentielle est déconseillée pendant les trois premiers mois de la grossesse.

L’utilisation pure de cette huile, peut causer des irritations.

Il existe une polémique médicale concernant cette huile essentielle lorsqu’elle est absorbée par voie orale. Certains la considèrent toxique même à faibles doses pour nos animaux de compagnie. Il existe également des sources médicales faisant état d’effets secondaires sérieux comme des symptômes d’ataxie*, des malaises, des nausées et une certaine désorientation… Cependant ces études datent de 1994, récemment il est fait mention que l’utilisation de l’huile essentielle de Tea-tree (Melaleuca alternifolia) par voie orale n’entraîne pas de symptômes aussi graves que ceux cités audessus.

Autre polémique non résolue à ce jour, le Tea-tree (Melaleuca alternifolia) a des propriétés hormon-like proches des œstrogènes. Ce qui pourrait entraîner une poussée de seins chez les jeunes garçons prépubères qui utilisent des savons aux huiles essentielles de Tea-tree (Melaleuca alternifolia).

Anecdotes

En fonction du lieu de culture du Tea-tree (Melaleuca alternifolia), la composition peut être complétement différente. Seules les plantes originaires de l’Australie possèderaient le principe actif terpinène-4-ol (anti-bactérien). Les plantes cultivées en zone méridionale contiendraient principalement du 1,8 cinéol qui lui n’élimine pas les bactéries.

De nombreuses et intéressantes études ont été menées sur cette plante bénéfique. L’une des plus intéressantes est la comparaison de l’efficacité de l’huile essentielle de Tea-tree (Melaleuca alternifolia) dans le traitement sur l’acné avec une substances synthétique, le benzoyl peroxyde. L’étude a montré que les deux substances se sont révélées aussi efficaces dans l’atténuation des symptômes.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, les soldats australiens étaient pourvus d’une petite fiole d’huile essentielle de Tea-tree (Melaleuca alternifolia) pour traiter d’éventuelles infections cutanées.

Le nom d’arbre à thé est né des colons européens. Ils ont d’abord utilisé ses feuilles pour la préparation du thé. Lors de ses multiples récits, le légendaire Capitaine Cook, décrit les bières de son équipage en 1777 comme aromatisées aux feuilles de l’arbre à thé.

Sources

Pour une cosmétique intelligente, D.Baudoux, Ed.Amyris 2010

– Traité pratique de la Phytotherapie, Dr Morel, Ed. Grancher, 2008

Guide de la phytothérapie, Dr Grunwald et Janicke, Ed. Marabout, 2007

L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

http://www.aromalves.com

http://fr.wikipedia.org

* Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique

Publicités