Les colorants en saponification

"Cupcake aux Agrumes" de Nansou et "Le Bain d'Ondine" de Zélie

« Colore la vie, colore le ciel, colore tout ce qui nous est essentiel… on colore à l’infini… »  Pour débuter ce mois du savon, parlons couleurs !

De jolies marbrures, des couleurs uniformes, des formes géométriques, ou simplement une jolie ligne, nous aimons les beaux savons colorés où nous pouvons laisser place à l’imagination… Oui mais voilà, l’une des difficultés de la saponification est l’obtention des couleurs.

Nous avons choisi de faire un article sur les pigments végétaux et minéraux naturels, loin d’être exhaustives, nous avons volontairement omis les pigments artificiels. Le nature nous offre un large panel de couleurs, à utiliser selon nos goûts et nos humeurs, profitons-en !

Les huiles végétales beurres ou macérâts

Technique : que l’on utilise ces huiles (ou macérâts*) dans la base de la pâte ou à la trace, la technique est simple : versez, touillez !

Camaïeu de Jaune – Rouge -> Huile de Palme rouge, macérât de Carotte, macérât d’Urucum, macérât de Curcuma, macérât de Calendula, huile de Germe de blé…

Camaïeu de Marron  -> Beurre de Cacao brut, macérât de racine d’Orcanette…

Camaïeu de Vert -> Huile de Chanvre, huile d’Olive, huile de Ricin

Les infusions, jus ou purées de fruits

"Hommage à la Terre" de Gwen et "Savon Rustique" de Cece

Technique : les infusions, jus de fruits ou purées de fruits et légumes peuvent être utilisés de deux façons, en support de dilution pour la soude (à la place de l’eau), ou bien ajoutés à la trace.

L’info en plus : lorsque vous utilisez des infusions de fleurs, type Camomille, Lavande ou Calendula, ne mixez pas les fleurs, ajoutez-les entières, elles feront une très jolie décoration dans vos savons.

Camaïeu de Jaune – Rouge ->  Jus de Carotte, purée de Potiron, infusion* de Camomille, infusion* de Calendula, jus de Concombre, purée de Tomate…

Camaïeu de Marron-> Café, Thé vert, Thé noir…

Camaïeu de Vert -> Purée d’Avocat, purée de Concombre…

Bon à savoir :  Il existe des colorants artificiels qui permettent d’obtenir un plus large panel de couleurs ainsi que des teintes plus fiables et stables.

Les argiles et autres poudres

Technique : Les matières premières en  poudre (sauf les argiles) peuvent être utilisées sous forme de macérâts* (voir ci-dessus) ou d’extraits d’hydroglycérinés.

On peut également les utiliser dilués dans un support pour former une pâte, puis les ajouter à la trace. Ces supports de dilution peuvent être un échantillon de pâte à savon, une petite quantité d’huile ou encore un peu d’eau.

Camaïeu de Jaune – Rouge -> Curcuma, Urucum, Safran, Paprika, Argile rouge, Ocre jaune…

Camaïeu de Marron -> Cacao en poudre, Café en poudre, Boue de la mer Morte, Cannelle, Noix de muscade, Châtaignier

Camaïeu de Vert -> Chlorophylle, racine de Consoude, Spiruline, Chlorella, Menthe verte, Argile verte…

Camaïeu de bleu au violet -> Orcanette, Azulène, bois de Campêche, Argile rose, Argile violette, poudre d’Igname, bois de Santal…

Camaïeu de Noir ->Charbon végétal, racine d’Orcanette, marc de Café, Café bien serré…

Bon à savoir : Le blanc immaculé, recherché par nombre d’entre nous, peut être obtenu avec du sel. Cependant attention, même si le sel donne une blancheur éclatante et améliore le côté moussant, il est à utiliser avec parcimonie ou avec un surgraissage supérieur car il assèche le savon (et la peau). D’expérience, je vous conseille de laisser vos savons en cure pendant TRÈS longtemps, après plus d’1 an de cure, mes savons au sel ont été un vrai bonheur.

"Marbré Orangé" de Zélie

Attention ! Bien que tous ces colorants soient végétaux, ils ne sont pas pour autant complètement inoffensifs, s’il ne fallait citer qu’un exemple je nommerais la cannelle. Nous vous recommandons de ne pas avoir la main trop lourde et de toujours diluer vos poudres au préalable. Cela évite d’avoir de mauvaises surprises avec des savons TRÈS exfoliants.

L’info en plus : Certains végétaux sont d’excellents colorants mais reste difficile à la manipulation. Nous entendons souvent parler de l’Orcanette qui peut nous donner une belle teinte bleue ou violette mais qui reste malheureusement assez capricieuse à l’utilisation en fonction du pH de votre savon.

Bon à savoir : l’extrait de romarin peut être utilisé comme stabilisateur de couleur en agissant contre le rancissement des huiles. Cependant son odeur ne plaît pas toujours et peut être difficile à camoufler.

Au fil de nos lectures nous avons pu découvrir des articles ou des swaps autour des couleurs, je vous invite à les parcourir :

Sur le forum des CéphéesÉmilie Bulles a organisé un swap végétal autour du savon, je vous invite à contempler ces magnifiques savons, tous colorés uniquement avec des colorants végétaux : Swap Végétal des Céphées

Un article très intéressant sur les argiles et surtout de beaux savons à admirer sur le blog de Chrys, Du bruit dans le placard.

Kafée nous livre une photothèque de savons haut en couleurs, avec le type de pigment et les quantités utilisées : soapsession

Parfois fugaces, les couleurs peuvent être capricieuses, à nous de les domestiquer. Si vous souhaitez partager votre expérience, c’est avec plaisir que nous vous lirons.

Sources :

Je crée mes savons au naturel, L’art de la savonnerie à froid, L. et S. Chevallier, Ed. Terre vivante, 2010

– Mes savons naturels faits maison, M. Nicoué-Paschoud, Ed. Michel Fafon, 2010

– Mes savons maison aux plantes et aux huiles essentielles, S. Ade, Ed. Rustica, 2009

http://crafty.dyskolus.com/coloring/coloring.html

http://www.mullerslanefarm.com/soapcolors

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités