Le marbré au chocolat

Pour ce mois du savon nous allons passer à un peu de technique en abordant le marbrage. Il en existe plusieurs sortes (en surface, en profondeur, à la cuiller…) mais chaque savonnier possède sa petite touche personnelle qui rendra son savon unique. Avant de passer aux détails du marbrage dans sa réalisation, je vous propose la recette d’un savon marbré au cacao.

Savon marbré au cacao © E. Cancet

Matériel

Afin de connaître le matériel dont vous aurez besoin pour savonner et vous protéger de la soude caustique je vous recommande la lecture de l’article Pour bien commencer : sécurité et matériel.

Recette

Pour 600g d’huiles végétales

Bon à savoir : la question du surgraissage sera plus amplement abordée dans notre article Les questions épineuses de la saponification, à venir en fin de mois.

  • Dissolution de la soude dans du lait de vache.
  • A la trace* : macérât* de vanille et fève de tonka (surgraissage), fragrance chocolat noir, une partie de la pâte prélevée et colorée avec du cacao en poudre pour le marbrage.

Astuce !  Afin d’éviter que le lait ne brûle au contact de la soude je vous conseille de peser la quantité nécessaire et d’en faire des glaçons. Cette étape sera détaillée lors de notre article sur La technique de dilution de la soude. 

Quelques indications

  • Afin de connaître la quantité de soude à utiliser il est impératif que vous utilisiez un calculateur, à moins qu’amateur de mathématique vous ne préfériez faire vos calculs vous même. Dans un cas comme dans l’autre vous trouverez tous les détails dans l’article de Nessie Pas à pas sur THESAGE, comprenant un tutoriel très détaillé pour l’utilisation du calculateur en ligne que ce soit avec la soude en perles ou en lessive.
  • Le surgraissage utilisé est de 9% mais vous pouvez tout à fait l’adapter à votre peau, nous donnons ici un taux standard.
  • Les ajouts à la trace : pour rappel la trace est le moment où l’on ajoute les ingrédients pouvant parfumer, colorer ou encore donner de la texture au savon.

Processus

Pour réaliser votre base de savon il suffit de suivre le Pas à pas d’un savon à froid.

Quant au marbrage en surface je vous invite à patienter quelques jours pour découvrir notre tutoriel en images. Peu difficile, cette technique est une très bonne façon de commencer à créer des savons artistiques.

Le choix des ingrédients

Nous aborderons plus amplement la question du choix des huiles et beurres composant un savon toujours dans notre article sur Les questions épineuses de la saponification.

Voici celles qui composent notre savon marbré :

  • Huile végétale de coco : dureté, fort pouvoir moussant
  • Huile végétale de palme : dureté, pouvoir moussant
  • Huile végétale d’olive : douceur, hydratante
  • Huile végétale de ricin : émolliente, pouvoir moussant
  • Beurre de karité : douceur
  • Macérât : odeur gourmande et surgraissage
  • Lait : douceur, donne une mousse crémeuse (voir notre prochain essai croisé sur le lait vs soude)
  • Fragrance : délicieuse odeur de chocolat
  • Cacao en poudre : colorant

Voilà un savon à l’odeur savoureuse de gâteau au chocolat, coloré naturellement, qui fera de la douche un exquis moment de gourmandise. Vous pouvez également décliner cette recette avec les odeurs et les couleurs que vous voulez !

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Articles autour du sujet

Faire son savon maison

Pour bien commencer : sécurité et matériel

Pas à pas d’un savon à froid

Pas à pas sur THESAGE

Les colorants en saponification

Technique de dilution de la soude

Publicités