Lait vs la soude

"Vanille et Céréales" de Orangerouge © Emilie Bulles

Il y a maintenant quelques temps (et même années), j’ai participé à un échange sur le forum des Céphées. Il s’agissait de tester différents laits végétaux et animaliers dans un savon. Nous voulions comparer leurs propriétés et leur résistance à la soude.

La recette du savon est très basique :

  • 30% Huile végétale de Noix de Coco (Type végétaline)
  • 70% Huile végétale d’Olive
  • Dilution de la soude dans le minimum de lait
  • A la trace : reste de lait selon les calculs THESAGE
  • surgraissage à 8%

Comme les savons sont à l’honneur ce mois-ci chez les Litsées, le partage de cette expérience y trouve toute sa place.

Les participantes à cet échange ont été :

Crudité : lait d’avoine

Nin-8 : lait de vache demi-écrémé

Nansou :  lait d’amande

Luléa : lait de noisette

Fée Verte : lait de riz

Kafée : lait de soja

Profiteresse : Eau

Zélie : lait de Coco

Nessie : lait de chèvre

Contrairement à nos précédents essais croisés, nous ne pouvons pas utiliser la même trame d’application et de caractéristiques. Nous avons cependant établi un tableau récapitulatif avec les différents laits et critères que nous avons choisi de noter.

* Cliquer pour agrandir le tableau

La grille des notations :

* Cliquer pour agrandir le tableau

Nous étions 4 à évaluer les savons en fonction de la grille de notations ci-dessus. Les résultats ci premier tableau sont la synthèse de ces essais.

La note globale correspond à la somme de ces notations mais sans prendre en compte celle de la couleur.

Attention ! Tous ces critères sont notés selon notre perception personnelle. N’hésitez pas à nous faire part de vos essais et constatations sur ces laits.

Les laits d’Amande et de Chèvre se détachent du groupe avec des notes de 13 et 14/20 et les laits d’avoine et de vache ½ écrémé avec des notes de 10/20. Je vous propose de faire un petit détour sur leurs compositions.

Les laits végétaux Amande vs Avoine :

Composition moyenne pour 100g :

Lipide : 52 vs 1 -> aide à la restructuration du film lipidique

Protéines*:  23 vs 2.45 -> raffermit, adoucit et lisse la peau

Vitamines du groupe B : 3.5 mg vs 0.39 mg -> facilitent l’hydratation et participent à la régénération des tissus

Vitamine E : 25 mg vs 0.21 mg  -> freine l’oxydation des cellules et des tissus : améliore l’état des vaisseaux capillaires

Eau : identique pour les deux laits -> aide à l‘hydratation

Les laits animaliers Chèvre vs Vache ½ écrémé :

Composition moyenne en g/L :

Lipide : 40-45 vs 35-40 -> aide à la restructuration du film lipidique

Protéine (albumine et caséine) *:  36-45 vs 30-34 -> raffermit, adoucit et lisse la peau

Eau : 900 pour les deux laits -> aide à l’hydratation

Conclusion

D’après les compositions que nous avons pu trouver, les laits les mieux notés sont également ceux qui sont les plus riches. Cet essai permet de se rendre compte de l’impact du lait dans un savon, par rapport à une référence contenant de l’eau. La différence est réelle et cela permet également de dire que la soude n’a pas détruit toutes les propriétés de son support de dilution. J’ai toujours eu un faible pour le lait de Chèvre, maintenant s’il l’on me demande pourquoi, je saurais apporter une réponse.

Il serait très intéressant de tester d’autres laits animaliers comme le célèbre lait d’ânesse ou encore le lait de jument. L’occasion de faire un nouvel essai croisé sur les Litsées.

Merci à Cathy et Diabolo, de s’être prêtées au jeu. Ainsi que Emilie et Orangerouge pour la photo d’illustration d’un savon au lait.

Gardez l’œil sur :

Pour bien commencer : sécurité et matériel

Pas à pas THESAGE

Pas à pas d’une SAF

Les colorants en saponification

Réaliser un marbrage en surface

Questions épineuses sur la saponification

Huile d’olive vs pépin de raisin en saponification

Sources :

http://fr.wikipedia.org

http://www.superphysique.org/

–  http://www.hormeta.com/

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités