Après-shampooing solide

Après-shampooing au citron © Zélie

Après le shampooing, je vous propose une formule d’après-shampooing solide. Les cosmétiques en barre (pain dermatos, savons, shampooings…) me plaisent particulièrement car ils sont faciles à réaliser, pratiques à transporter, agréables à utiliser et économiques. Grâce à leur application directe, en les passant directement sur la peau ou les cheveux, on dépose la quantité nécessaire de produit, sans qu’il n’y ait de perte. Pour les cheveux longs, épais ou ayant tendance à s’emmêler, l’après shampooing est un indispensable des soins capillaires.

Type de cheveux : normaux à secs

Niveau : débutant

Coût de fabrication : moins de 2.5 € pour environ 30g

Temps de conservation : au moins 3 mois

Matériel nécessaire

  • 1 balance de précision
  • Récipients pour les pesées
  • 1 petit fouet
  • 1 récipient résistant au bain-marie
  • 1 petite maryse ou une cuiller
  • 1 casserole
  • 1 moule

Ingrédients 

  • Émulsifiant* BTMS : 40%
  • Beurre végétal de cacao : 18%
  • Huile végétale de ricin : 33%
  • Acide lactique : 1.5%
  • Protéine de soie liquide : 1.5%
  • Lait en poudre : 6%
  • Huile essentielle de citron (Citrus limomum) : 15 gouttes pour un après shampooing de 33g
  • Vitamine E : 2 gouttes

L’info en plus : Le BTMS est un émulsifiant d’origine végétale. Parmi ses propriétés, celle de conditionneur permettra de faciliter le démêlage des cheveux, ce qui en fait une matière première particulièrement adaptée aux soins capillaires. Il va également gainer le cheveu et ainsi éviter l’électricité statique et les frisottis. Il peut également s’utiliser dans les soins pour le corps, il laissera un effet satiné et la peau douce.

Il s’utilise pour les émulsions huile dans eau et doit être ajouté à la phase huileuse*, avec un dosage allant de 1 à 10%. Le BTMS est un tensioactif cationique, par conséquent il est déconseillé de l’utiliser avec un tensioactif anionique. Attention, il peut-être irritant lorsqu’il est pur.

Mode opératoire

Avant de commencer la réalisation de votre soin n’oubliez pas de bien vous laver les mains et de stériliser votre matériel. Je vous recommande la lecture de notre article sur les principes de précaution.

1/ Mettre à fondre au bain-marie le BTMS avec le beurre végétal.

2/ Une fois le tout fondu, ajouter l’huile végétale et bien mélanger.

3/ Sortir du bain-marie et ajouter l’acide lactique, la protéine de soie et le lait en poudre. Bien mélanger entre chaque ajout.

4/ Une fois le mélange un peu refroidi ajouter l’huile essentielle et la vitamine E.

5/ Couler dans un moule et laisser prendre environ 24h avant de démouler.

Bon à savoir : pensez à huiler votre moule s’il n’est pas en silicone afin de faciliter le démoulage.

Vous pouvez également placer l’après-shampooing au réfrigérateur pour le faire durcir plus rapidement.

Le choix des ingrédients

  • Emulsifiant BTMS : conditionneur, rend les cheveux doux et faciles à démêler.
  • Beurre végétal de cacao : nourrissant et prévient la déshydratation.
  • Huile végétale de ricin  : fortifiant, régénérant et permet la réhydratation des cheveux.
  • Acide lactique : fait briller les cheveux, hydratant.
  • Protéine de soie : maintient l’hydratation du cheveu, gaine, lisse, le rend doux et brillant.
  • Lait en poudre : hydratant et adoucissant.
  • Huile essentielle de citron : fortifie et fait briller les cheveux.
  • Vitamine E : antioxydant.

Application

Après votre shampooing, passez le palet sur la longueur de vos cheveux mouillés en évitant les racines pour ne pas les graisser. Démêler délicatement vos cheveux. Vous pouvez laisser agir quelques minutes puis rincez abondamment.

Cet après-shampooing laisse les cheveux doux, légers, souples et très faciles à coiffer, c’est un de mes coups de cœur ! Car avec de longs cheveux épais et ondulés c’est de l’entretien quotidien et ce soin me permet de garder une belle chevelure sans trop d’efforts.

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités