Lait à la Lavande ou l’histoire d’une émulsion ratée !

Crème à la lavande © Nessie

J’avais envie d’un lait apaisant fleurant bon la Provence. Un lait doux, onctueux et facile à appliquer pour une peau malmenée par le froid de l’hiver.

Seulement voilà, j’ai raté mon émulsion ! Plutôt que de vous conter l’histoire d’un lait, je vous propose l’histoire d’un lait devenu crème.

Type de peau : peaux sèches à très sèches et peaux atopiques

Niveau : intermédiaire

Coût de revient :  2.70€ pour 50 ml

Temps de conservation : 3 à 5 mois

Matériel nécessaire

  • 1 balance de précision
  • 1 fouet ou défloculeuse
  • Récipients de pesées
  • 1 maryse
  • 1 contenant hermétique

Ingrédients 

Phase huileuse :

Phase aqueuse :

Additifs :

Bon à savoir: Nous avons réalisé un essai croisé sur les émulsifiants à froid : Lécithine et Gélisucre, n’hésitez pas à le consulter afin d’en savoir plus sur ces matières premières.

Mode opératoire

Avant de commencer la réalisation de votre soin n’oubliez pas de bien vous laver les mains et de stériliser votre matériel.

Je vous recommande la lecture de notre article sur les principes de précaution.

Émulsion ratée d’un lait à la lavande © Nessie

Dans ce mode opératoire, je vous propose d’analyser en quelques points cette émulsion ratée :

1/Pesée des matières composant la phase huileuse.

2/Fusion du beurre de mangue.

3/Ajout du macérât de lavande au beurre de mangue fondu.

4/Ajout de la lécithine de soja en filet. Le mélange s’épaissit peu à peu.

5/Pesée des matières composant la phase aqueuse.

6/ Ajout de la gomme xanthane dans l’hydrolat de lavande en agitant vigoureusement. Le mélange s’est légèrement gélifié.

7/Ajout en filet de la phase aqueuse dans la phase huileuse. L’émulsion a bien commencé mais au bout de quelques instants, elle s’est fortement épaissie et la phase aqueuse a arrêté de « pénétrer » le cœur de l’émulsion (voir la photo ci-dessus)

Émulsion ratée d’un lait à la lavande © Nessie

Mes constatations/suppositions :

L’hydrolat de lavande sortait tout juste du réfrigérateur, il a été ajouté très froid → trop froid l’hydrolat a perturbé l’émulsion.

Le beurre de mangue a été chauffé pour être ajouté à la phase huileuse → plutôt tiède lors de l’ajout de la lécithine, la température a peut-être « entamé » l’émulsion qui a ensuite été perturbée par le froid de l’hydrolat.

Trop de beurre de mangue dans la formule → le beurre de mangue a épaissi l’émulsion.

La gomme xanthane est une gomme avec laquelle je travaille que très rarement → erreur de manipulation avec cette gomme.

Ma solution :

Dans un premier temps j’ai essayé de rattraper l’émulsion en changeant le type de batteur, j’ai essayé le fouet à main, le fouet à pile, la petite et la grande hélice. Rien n’a réussi.

J’ai alors opté pour une mise en température, en mettant l’ensemble au bain-marie. Lorsque la température est devenue homogène dans le mélange j’ai recommencé l’agitation avec la défloculeuse. Résultat plutôt concluant SAUF que mon lait fluide est devenu une crème épaisse.

Pour réaliser un lait sans mes ratés, consultez notre Pas à Pas d’une émulsion à froid !

Crème à la lavande © Nessie

Le choix des ingrédients

  • Lécithine de soja : filmogène et adoucissante.
  • Macérât de Lavande : apaisant, cicatrisant et régénérant.
  • Hydrolat de Lavande : très odorant, cicatrisant et régénérant.
  • Huile essentielle de Lavande Vraie (Lavandula augustifolia) : anti-inflammatoire, cicatrisante et régénérante.
  • Substitut végétale de lanoline : hydratant, réparateur et nourrissant.
  • Beurre de mangue : apaisant, régénérant et assouplissant.

Application

Appliquer sur les zones sèches du corps matin et/ou soir après la douche.

L’info en plus : J’ai eu la chance de me voir offrir un magnifique alambic en cuivre. Depuis j’expérimente la distillation des hydrolats dont celui de Lavande qui a été utilisé dans cette formule. L’occasion d’un prochain article !

Mon avis

Cette crème est destinée à ma fille qui a une peau très sèche sur les bras et les jambes. Je souhaitais un lait, plus simple d’application et pouvant se mettre dans un contenant parfaitement hermétique pour moins de risque de contamination. Cependant, cette crème est très agréable à l’application, elle est onctueuse et très douce. Elle pénètre rapidement. Reste sa texture, un peu trop épaisse à mon goût.

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités