Huile d’olive vs pépin de raisin en saponification

Nous sommes de plus en plus nombreuses à fabriquer nos savons, en général nous avons une préférence pour certaines matières premières (huiles, laits, beurres…) qui composent notre base de savon. Mais ces matières premières qu’apportentelles réellement à nos savons ?

Essai croisé Pépin de raisin vs Olive  © E.Cancet

Dans nos précédents essais croisés nous avons testé les laits dans nos savons, aujourd’hui nous vous proposons d’évaluer des huiles végétales : Olive et Pépin de raisin.

Formule testée

  • https://leslitseescitronnees.files.wordpress.com/2010/12/puce.gifHuile végétale : Olive ou Pépin de raisin : 70%
  • https://leslitseescitronnees.files.wordpress.com/2010/12/puce.gifHuile de Noix de coco hydrogénée (type végétaline) : 30%

Dilution de la soude en perle

  • https://leslitseescitronnees.files.wordpress.com/2010/12/puce.gifEau minérale : 30%
  • https://leslitseescitronnees.files.wordpress.com/2010/12/puce.gifSurgraissage : 8%

Pour la mise en œuvre des savons, je vous invite à consulter nos différents articles sur la saponification :

Pour bien commencer : sécurité et matériel

Pas à pas THESAGE

Pas à pas d’un savon à froid

N’hésitez pas à consulter également nos différentes formules et pas à pas pour fabriquer de beaux savons marbrés.

Application : faire mousser le savon sur la peau puis rincer à l’eau claire.

Nous avons testé chacun des savons pendant une semaine sous la douche.

Caractéristiques des huiles végétales

*Cliquez pour agrandir le tableau


Caractéristiques des savons

* Cliquez pour agrandir le tableau

Tests d’utilisations des savons

* Cliquez pour agrandir le tableau

Conclusions

Zélie : J’ai beaucoup aimé utiliser le savon à l’huile de pépin de raisin pour sa crème onctueuse et sa mousse. Il a ma préférence pour ces caractéristiques. Hors, le savon à l’huile d’olive a démontré sa plus grande douceur en particulier sur mon visage où j’ai pu ressentir la différence. J’ai fait l’expérience de me laver avec les deux savons en même temps pour tester la différence sur le corps. L’état de ma peau est semblable des deux côtés, mais j’ai pu constater que mon urticaire (dû à l’eau) n’est pas apparu du côté lavé par le savon à l’olive. Par conséquent ce dernier convient mieux à ma peau sèche et réactive, mais couplé à l’huile de pépin de raisin je pourrai obtenir un savon plus crémeux.

Nessie : Un essai croisé des plus intéressants ! J’aimais beaucoup l’huile de pépin de raisin, cependant, suite à cet essai j’ai une petite préférence pour l’huile d’olive. En plus de nos tests sous la douche pendant une semaine, j’ai également testé chaque savon sur la moitié de mon visage. Un test qui m’a beaucoup appris sur chacun de ces savons : le côté savonné à l’huile d’olive ne m’a pas tiraillé, ma peau était douce et souple alors que le côté savonné à l’huile de pépin de raisin a laissé la peau de mon visage plus sèche avec de légers tiraillements. Pour les peaux sensibles, j’utiliserai plus d’huile d’olive pour des savons tout en douceur.

Garder l’oeil sur :

Les colorants en saponification

Questions épineuses sur la saponification

Technique de dilution de la soude

Parfumer nos savons

Les colorants en saponification

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.