Beurre de Chocolat

Beurre de Chocolat artificiel © Nessie

Dans un précédent article sur les beurres végétaux, nous avons abordé la différence entre un beurre végétal natif et un beurre végétal artificiel. Je ne suis pas une convaincue des beurres artificiels cependant pour juger, rien de mieux que d’essayer !

En parcourant la blogosphère, j’ai été tenté par un beurre de chocolat proposé par Cristine. L’occasion de pouvoir comparer les bienfaits d’un beurre natif comme le beurre de cacao, et un beurre artificiel comme le beurre de chocolat ! Dans cet article je vous propose d’aborder la réalisation de ce beurre.

Niveau : Débutant

Temps de conservation : 3 à 6 mois

Matériel nécessaire

  • Récipients de pesées
  • Fourchette
  • Cuillères à soupe
  • Papier filtre à café
  • Entonnoir
  • Contenant pour le macérât
  • Contenant pour le beurre

Filtration du macérât de chocolat © Nessie

Ingrédients 

Bon à savoir : Pour ce beurre de chocolat, j’ai opté pour de la cire d’abeille. Cependant, vous pouvez utiliser de l’acide stéarique combiné à de l’alcool cétylique, qui permettent d’épaissir l’huile (ou macérât). En modulant les quantités de votre huile (ou macérât), d’acide stéarique et/ou d’alcool cétylique, vous pourrez varier la texture, la consistance et le toucher du beurre.

Mode opératoire

Je vous recommande vivement de lire notre article sur Les principes de précautions avant de commencer votre fabrication.

1/Peser votre huile végétale de pépin de raisin dans un récipient hermétique.

2/ Ajouter le cacao en poudre ainsi que la vitamine E et bien mélanger à l’aide d’une fourchette pour diluer complètement tout le cacao.

3/ Après macération du cacao dans l’huile végétale de votre choix, filtrer le cacao dans un papier filtre placé dans un entonnoir. Attention, cette étape peut être assez longue, le cacao a tendance à se figer dans l’entonnoir.

4/Peser la cire d’abeille et la mettre à fondre.

5/ Lorsque la cire est entièrement fondue, l’ajouter au macérât de cacao en mélangent bien pour obtenir un mélange homogène.

6/ Couler votre beurre dans un récipient hermétique et laisser refroidir.

Votre beurre peut être utilisé dans vos formules habituelles comme tout autre beurre.

L’info en plus : Le macérât utilisé pour ce beurre a été réalisé par une macération douce à la yaourtière. N’hésitez pas à consulter notre article sur cette technique de macération : macérât de résines à chaleur douce.

Beurre de chocolat « chaud » © Nessie

Le choix des ingrédients

Macérât de pépin de raisin : antioxydante, émolliente elle aide à la régulation du sébum.

Cacao en poudre : nourrissant, assouplissant, régénérant, anti-inflammatoire et antioxydant.

Cire d’abeille : filmogène, c’est un excellent agent de texture.

Vitamine E : conservateur qui prévient l’oxydation.

Mon avis

Ce beurre de chocolat sent bien le cacao et a la couleur blanc crème du beurre de cacao raffinée. Je l’ai essayé en simple massage sur les mains, il pénètre bien et laisse une très légère odeur.

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités