Les graisses animales en saponification

Savon artisanaux © Nessie

La saponification artisanale ouvre de multiples possibilités de design à travers les couleurs, les odeurs, les motifs, les formes… Mais un savon c’est avant tout de la mousse et de la douceur et pour cela il nous faut choisir les bonnes matières premières pour avoir LE savon qui nous enchantera.

Lorsque nous fabriquons nos savons nous abordons souvent les huiles végétales ou encore quelques beurres, parfois nous faisons des ajouts de cire. Historiquement, les savons étaient fabriqués à partir de cendres de bois, d’eau et de graisses animales comme le suif  ou le saindoux. De nos jours les savons sont plus souvent réalisés avec des huiles végétales (plus d’affinité avec notre peau), cependant ces graisses animales restent encore un atout pour certaines savonnières.

Bon à savoir : Le savon est donc le résultat d’une saponification, réaction chimique au cours de laquelle des corps gras (végétal ou animal) sont hydrolysés en présence de soude ou de potasse. N’hésitez pas à consulter notre article sur  les savons.

Les graisses animales peuvent être solides comme le suif ou le saindoux ou bien fluides comme le lait ou la crème fraîche.

Les produits laitiers

Ces graisses animales sont obtenues par écrémages du lait des animaux laitiers, tels que le beurre et la crème fraîche. Bien que portant la dénomination de « graisse animale », leur mode d’obtention prête moins à polémique.

Le lait et la crème fraîche sont couramment utilisés à la trace ou encore en liquide de dilution, ils apportent beaucoup de douceur et de crémeux aux savons.

Bon à savoir : il existe des laits animaliers (vache, brebis, chèvre, ânesse) mais également des laits végétaux (coco, avoine, amande…) lors d’un essai croisé nous avions comparé ces différents laits dans une saponification à froid : Lait vs soude

Les graisses animales

Ces graisses animales sont obtenues après avoir fondu le tissu graisseux chez les animaux d’élevage. En savonnerie on les utilise généralement pour apporter de la douceur et du crémeux. Outre la mauvaise réputation qu’elles peuvent avoir, les graisses animales ont 2 inconvénients :

– Elles ont tendance à accélérer la trace.

– Exposées à l’air, ce type de graisses animales subit un phénomène d’hydrolyse et d’oxydation qui provoque leur rancissement. Les savons contenant un fort pourcentage de graisse animale sont donc sensibles à l’oxydation.

Attention, si vous utilisez des graisses animales pour une saponification à chaud, elles se décomposent et peuvent répandre une odeur âcre et irritante

L’info en plus : Les graisses animales servent également en parfumerie : « L’enfleurage est une technique employée et qui permet de traiter des fleurs fragiles (comme les fleurs de jasmin) qui conservent leur odeur après la cueillette mais qui ne supportent pas la chaleur. La graisse inodore employée est souvent de la graisse animale raffinée. Elle est étalée sur les deux faces en verre d’un châssis en bois. Après avoir été soigneusement triées, les fleurs sont piquées délicatement dans la graisse. Tous les jours, on retourne les châssis pour faire tomber les fleurs qui ont « cédé » leur essence aux lipides et on les remplace. La graisse absorbe l’odeur des fleurs pendant trois mois, jusqu’à saturation. Par cette méthode, 1 kilo de graisse peut absorber le parfum de 3 kilos de fleurs. »

Extrait du site Wikipédia

Savon 100% saindoux © Nessie

La graisse de bœuf : Le suif

INCI : Sodium tallowate

Le suif est la graisse animale la plus utilisée dans les savons industriels. Il donne un savon dur de couleur gris-crème à jaune-crème.

Le suif comestible issu du premier jus est une graisse solide de couleur blanche à jaune pâle et presque inodore lorsqu’il est « frais ».

La meilleure qualité de suif comestible est le premier jus, graisse concrète de couleur blanche ou jaunâtre, presque inodore lorsqu’elle est de préparation récente.

La graisse de cochon : le saindoux

INCI : Adeps Suillus ou encore Sodium lardate

Le saindoux est une graisse comestible, solide ou semi-solide de texture  molle et crémeuse, avec une couleur blanche obtenue à partir de tissus adipeux des cochons. La plupart des saindoux sont désodorisés, parfois les industriels ajoutent des produits antioxydants pour prévenir du rancissement.

Le saindoux est utilisé en savonnerie pour faire des savons ménagers, mais il est également connu pour donner beaucoup de douceur et un touché « satiné » aux savons. Riche en acide palmique, le saindoux peut être une alternative à l’huile de palme et permet de réaliser des savons d’un blanc éclatant.

La graisse de canard

INCI : pas d’information sur le sujet.

La graisse de canard est utilisée pour donner de la dureté et un côté « laiteux » aux savons. Certaines savonnières trouvent que la graisse de canard laisse une odeur peu agréable dans les savons.

L’info en plus : Nous abordons ici les graisses animales, attardons nous quelques instants sur la graisse de notre corps. Alors que les beaux jours arrivent, les magasines commencent à regorger de régimes miracle pour nous faire culpabiliser sur nos réserves de graisse mais il ne faut pas sous-estimer le rôle des graisses dans l’organisme humain et animal. Sa fonction principale est le stockage d’énergie, mais la graisse, en mauvais conducteur, permet de nous protéger du froid, et protège nos organes des chocs.

L’utilisation des graisses animales en savonnerie peut être sujet à polémique. Les convictions que l’on peut avoir ne peuvent cependant pas exclure les propriétés qu’elles apportent aux savons.

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences !

Sources :

LA FABRICATION DU SAVON, Aspects techniques, économiques et sociaux de Lisette Cauberg Ed. ATOL

Graisses et huiles animales ou végétales; produits de leur dissociation, issu de http://www.douane.gouv.fr

http://fr.wikipedia.org

http://webpeda.ac-montpellier.fr

http://www.derma-nova.com

Gardez l’œil sur :

Faire son savon maison

Pour bien commencer : sécurité et matériel

Pas à pas THESAGE

Pas à pas d’une SAF

Les colorants en saponification

Parfumer nos savons

Questions épineuses sur la saponification

 Technique de dilution de la soude

Advertisements