Pas à pas d’un savon mou à la potasse

Pâte à savon à base de potasse © Nessie

Il y a peu de temps nous avons abordé les savons à la potasse en vous livrant la formule d’un savon noir de Provence. Loin d’être une grande professionnelle de ce type de saponification, je vous propose un pas à pas en images issu de mon expérience avec la potasse. J’ai à ce jour réalisé 3 savons mous à la potasse, toujours avec le même mode opératoire.

Recette de base

Comme les savons à la soude caustique, les formules de savons mous à la potasse sont nombreuses. Les plus connus sont les savons noirs à base d’huile d’olive ou encore d’huile de lin. Laissez libre court à vos envies et votre imagination pour composer votre formule.

L’info en plus : nous vous conseillons d’utiliser deux types de calculateurs afin de comparer vos résultats. SoapCalc et Thesage sont deux calculateurs permettant de travailler avec la potasse.

Matériel nécessaire

Je vous invite à lire notre article sur les précautions à respecter et le matériel de sécurité.Vous y trouverez une liste de matériel ainsi que les conseils de sécurité, c’est une lecture très importante en savonnerie.

Matériel spécifique pour cette réalisation

  • Système de bain-marie
  • Boîte hermétique (pour conserver la pâte à savon)

Niveau de réalisation : confirmé

Mode opératoire

1/ Préparez votre solution de potasse

a/ Mesurez la quantité d’eau nécessaire à la dilution de l’hydroxyde de potassium.

b/ Pesez la quantité de potasse calculée avec votre calculateur.

c/ Versez délicatement la potasse dans l’eau en prenant les précautions d’emplois. Attention à toujours verser la potasse dans l’eau.

N’hésitez pas à vous reporter à notre article Sécurité et matériel. Attention cette réaction est exothermique, elle dégage de la chaleur. En fonction de la qualité de votre potasse, cette réaction peut être plus réactive que la dilution de la soude caustique. Laissez refroidir ce mélange hors de portée des enfants ou adultes maladroits.

Bon à savoir : lorsqu’on réalise une saponification à la soude caustique (hydroxyde de sodium), nous prenons un liquide de dilution équivalent à environ 30-35% du poids des huiles. Pour la saponification à la potasse, nous devons prendre un liquide de dilution de 70-75% du poids des huiles.

2/ Dans un récipient adéquat au bain-marie, pesez vos huiles et les mettre à fondre

3/ Lorsque toutes les huiles sont fondues, ajoutez lentement et sous agitation la lessive de potasse

4/ Mixez la pâte à savon jusqu’à l’obtention d’une trace épaisse

Bon à savoir : vous pouvez observer un léger déphasage de votre pâte à savon lorsque vous arrêtez l’agitation. Ce phénomène est tout à fait normal et se régulera lors de l’épaississement de la pâte à savon.

5/ Une fois qu’une trace épaisse est obtenue, nous pouvons passer à la cuisson de cette pâte à savon. La pâte va passer par différents états jusqu’à l’obtention de notre pâte à savon complètement saponifiée.


Bon à savoir :  le temps de « cuisson » de votre pâte à savon dépend de votre système de bain-marie. Plus votre système laisse passer de la vapeur d’eau entre vos deux récipients, plus le temps de « cuisson » sera long. Sur les illustrations de cet article, le système de bain-marie ne laisse pas passer de vapeur, mon temps total de cuisson a été de 1h30.

6/Exemples des différents états de la pâte à savon :

3ème exemple

1er exemple

1er exemple

2ème exemple

L’info en plus : comme pour les savons à la soude caustique, les savons à la potasse peuvent être « sous » ou « sur » graissé. Pour obtenir une pâte à savon translucide on conseille généralement de « sousgraissé » la pâte à savon, attention cependant à bien neutraliser la potasse libre présente dans la pâte à savon en fin de cuisson. Quelques informations rares et précieuses sur le site de La Savonnerie Clandestine

7/Au fil de la cuisson, la pâte à savon change d’état pour atteindre un aspect un peu gélatineux et translucide, à ce moment là toute la potasse doit être saponifiée.

Votre pâte à savon est réalisée, selon vos envies vous pouvez faire des ajouts pour avoir des savons mous ou bien la diluer pour obtenir un savon liquide (pas à pas que nous aborderons prochainement).

N’hésitez pas à nous faire part de vos expériences ou vos questions.

Articles autour du sujet

Faire son savon maison

Questions épineuses sur la saponification

Technique de dilution de la soude

Parfumer nos savons

Les colorants en saponification

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Publicités