Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole)

Carte d’identité du Ravintsara

Nom commun : Ravintsara

Cinnamomum camphora © Mutolips

Dénomination latine : Cinnamomum camphora CT cinéole

Autres noms : Camphrier de Madagascar, Arbre à camphre

Famille botanique : Lauracées

Origine : Madagascar

Description : arbre poussant à l’état sauvage, dans les forêts tropicales humides ou dans des exploitations contrôlées. On retrouve son appartenance à la famille des lauracées dans ses feuilles ovales, persistantes et brillantes sur la face supérieure. Le camphrier malgache fleuri de novembre à janvier pour donner des baies très caractéristiques

Bon à savoir : Bien que le camphrier ait été implanté par l’Homme à Madagascar, celuici s’est parfaitement acclimaté. Les sols malgaches ont permis au camphrier de s’enrichir en oxydes terpéniques pour en faire une variété riche en cinéole contrairement à son cousin asiatique, riche en linalol.

Partie utilisée : Feuilles

Constituants principaux

  • Oxydes terpéniques : 1,8 cinéole ≈ 60-70%
  • Monoterpènes ≈ 20-30%
  • Monoterpénols ≈ 10%

Propriétés

  • Antivirale
  • Immunostimulante*
  • Expectorante*
  • Antibactérienne
  • Décontractante musculaire
  • Neurotonique*
  • Énergisante puissante
  • Améliore la qualité du sommeil

L’info en plus : Le Cinnamomum camphora est originaire des pays asiatiques, il a été acclimaté aux autres continents dont Madagascar. La distillation de son bois permet d’obtenir l’huile essentielle de Cinnamomum camphora CT linalol communément appelée Bois de Hô.

Ses propriétés thérapeutiques :

  • Infections virales : grippe, zona, herpès, mononucléose, hépatites virales
  • Infections des voies respiratoires : bronchite, rhume, sinusite, rhinopharyngite, coqueluche
  • Drainage lymphatique

Ses propriétés cosmétiques

  • Anti-cellulite

Ses propriétés énergétiques et psycho-émotionnelles

  • Permet la verbalisation des « non-dits »
  • Tonique général
  • Insomnie
  • Dépression, angoisse

Utilisations

Huile essentielle : seule ou en synergie, elle peut être utilisée en interne, en application cutanée ou encore en diffusion, diluée dans un bain ou en additif cosmétique.

Hydrolat* : pur en vaporisation sur la peau, intégré aux cosmétiques, par voie interne ajouté à de l’eau, bain aromatique et brume d’ambiance

Propositions de synergies

  • Insomnie, stress et anxiété : Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole), Lavande vraie (Lavandula augustifolia), Petit grain bigarade (Citrus aurantium ssp aurantium)
  • Infections virales : Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole), Laurier Noble (Laurus nobilis), Eucalyptus radié (Eucalyptus radiata), Thym à thujanol (Thymus vulgaris CT thujanol)

Contre-indications et précautions d’emploi

Cette huile essentielle est considérée comme extrêmement douce et peut même être utilisée chez les nourrissons de plus de 3 mois en application cutanée.

Anecdotes

Camphrier d’Asie © Waltarrr

Il existe une confusion entre l’huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora CT cinéole) et l’huile essentielle de Ravensare (Ravensara aromatica). Leurs noms très prochent a trompé même les plus grands noms de l’aromathérapie. Cependant, ces deux huiles essentielles n’ont pas la même composition et les mêmes propriétés. D’où la nécessité de connaître les dénominations latines des huiles essentielles !

En malgache Ravintsara signifie « feuille bonne à tout », une excellente définition pour cette huile essentielle très efficace.

Sources

Guide de la phytothérapie, Dr Grunwald et Janicke, Ed. Marabout, 2007

Plantes et santé N°114  Ed juin 2011

Aroma News, N°3 : Ravensara Aromatica, D.Baudoux, Ed N.A.R.D Fév. 1998

–  Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française. Vol.1 Pédiatrie. D. Baudoux, Ed. Inspir 2006

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda, Inspir development, 2008

Médecine aromatique ou Aromathérapie, Formation professionnelle niveau 1, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D 2009

A B C des huiles essentielles, Dr Thierry Telphon, Ed Grancher 2005

Encyclopédie des huiles essentielles, Alix Lefief, Ed ESI 2011

L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

* Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique