Mon petit castillet

Mon Castillet Lavande et Rhassoul © Nessie

Certains savons comme le savon d’Alep, le savon de Marseille ou encore le savon de Castille sont connus à travers le monde. Après m’être essayée au savon Noir, j’ai tenté le savon de Castille à ma façon. N’hésitez à découvrir le Castille à la façon de Zélie, sous les traits de l’Andalou !

Type de peau : tout type de peau, le savon de Castille est conseillé pour les peaux fragiles

Niveau : confirmé

Temps de conservation : sans aucun délai de conservation, un savon gagne en douceur avec le temps

Matériel

Afin de connaître le matériel dont vous aurez besoin pour savonner et vous protéger de la soude caustique, je vous recommande la lecture de l’article Pour bien commencer : sécurité et matériel.

Bon à savoir : lorsque l’on décide de faire un savon avec une ligne de décoration il faut bien faire attention à la quantité de poudre que l’on utilise. Malheureusement j’ai mis trop de rhassoul, du coup mon savon s’est cassé à certains endroits (voir photo ci-dessous).

A la trace* :

  • Fragrance Camomille/Lavande : 1%
  • Rhassoul : à la quantité pour la formation d’une ligne
  • Sommités de lavande : pour décoration

L’info en plus : le savon de Castille est né dans une région d’Espagne, Castille, réputée pour son huile d’olive. Issu des produits locaux, le Castille était l’un des rares savons fabriqués avec du gras végétal. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il devint un soin de luxe très recherché et connus pour ses bienfaits cosmétiques et médicinaux.

De nos jours encore, il es reconnu comme le savon le plus doux, il est conseillé pour la toilette des bébés ainsi que la toilette intime des dames. Lors de sa fabrication, il a souvent une trace relativement longue à atteindre, tout dépend de votre taux de dilution. Nous vous conseillons de prendre un taux de 30-32% en liquide de dilution (voir notre article sur les techniques de dilution de la soude)

Processus

Ligne de rhassoul dans le Castillet © Nessie

Je vous invite à parcourir les articles concernant la saponification :

Le choix des ingrédients

Huile végétale d’Olive vierge : douceur et hydratation

Rhassoul : adoucissant et purifiant

Mon avis

Lorsque j’ai essayé ce savon la première fois, il avait seulement quelques semaine de cure. Il m’avait alors paru un peu gluant, il n’avait pas de mousse mais laissait la peau douce. Cependant, la texture n’appelait pas à la consommation. Fabriqué en Mars 2012, ce savon a maintenant plus de 6 mois de cure. Bien que de texture plus glissant que les autres, il ne parait plus gluant et fait même un peu de mousse. Il laisse la peau très douce et souple, un réel plaisir pour la peau. La fragrance utilisée est discrète mais présente et surtout très agréable.

Articles autour du sujet

Faire son savon maison

Questions épineuses sur la saponification

Technique de dilution de la soude

Parfumer nos savons

Les colorants en saponification


* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.