Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens)

Carte d’identité de la Gaulthérie Couchée

Gaultheria procumbens © Manual crank

Nom commun : Gaulthérie couchée, wintergreen, palommier, thé du Canada

Dénomination latine : Gaultheria procumbens

Famille botanique : Ericacées

Origine : Amérique du Nord

Description : Arbrisseau rampant, il porte des petites feuilles ovales et vert foncé. Ses petites fleurs rose pâle situées à la base de la feuille contiennent des baies rouge vif, aromatiques et sucrées.

Partie utilisée : Feuilles

Constituants principaux

  • Ester aromatique ≈ 95-99%

Bon à savoir : La Gaulthérie contient plus de 95%  de salicylate de méthyle, précurseur de l’aspirine, cette molécule est synthétisée en pharmacologie pour ses propriétés analgésiques et antipyrétiques.

Propriétés

  • Antalgique
  • Antispasmodique
  • Antirhumatismale
  • Stimulante hépatocytaire
  • Anti-inflammatoire

Indications thérapeutiques

  • Arthrites, rhumatismes, arthrose
  • Entorses, tendinites
  • Crampes et contractures musculaires
  • Fatigue hépatique
  • Céphalées

Utilisations

  • Massage : en dilution dans une huile végétale
  • Soins thérapeutiques

Idées de recettes

Crème du sportif

Contre-indications et précautions d’emploi

Cette huile essentielle est interdite aux personnes allergiques ou intolérantes à l’aspirine.

Déconseillée aux enfants de moins de 6 ans, certaines sources la déconseillent également aux femmes enceintes et allaitantes.

Anecdotes

Les baies rouges de cet arbrisseau sont comestibles, cependant lorsqu’elles sont consommées crues, elles ont un goût d’aspirine peu agréable. Au Canada, elles sont séchées avant d’être consommées.

La Gaulthérie couchée est également très utilisée dans les parfums et cosmétiques.

L’info en plus : Il existe la Gaulthérie odorante, Gaultheria fragrantissima. Originaire su Népal, ce chémotype a des propriétés similaires mais moins prononcées que la Gaulthérie couchée.

Sources

– Traité pratique de la Phytotherapie, Dr Morel, Ed. Grancher, 2008

Guide de la phytothérapie, Dr Grunwald et Janicke, Ed. Marabout, 2007

L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

– Guide pratique d’Aromathérapie familiale et scientifique, D. Baudoux, Ed. Inspir, 2008

Médecine aromatique ou Aromathérapie, Formation professionnelle niveau 1, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D 2009

Aroma News N°17 , Gaultheria procumbens D.Baudoux, Ed N.A.R.D Fév. 1998

– Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Mr Dubray, Ed. Lucien Souny, 2010

– Petit Larousse des Plantes Médicinales, Ed.  Larousse, 2009

* Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique

Publicités