Roll-on contre les rhumes et/ou états grippaux

Roll-on contre les états grippaux © Nessie

Roll-on contre les états grippaux © Nessie

En plein hiver, le froid et l’humidité sont malheureusement de mise et même si nous nous couvrons au mieux, nous ne sommes pas à l’abri des mauvais rhumes ou refroidissements.

Bon à savoir : Le terme de « refroidissement » regroupe une série de maladies (rhume, pharyngite, toux irritative) qui sont d’origines virales. Nous tombons plus facilement malade lorsque notre système immunitaire est affaibli, en cas d’hypothermie ou de fatigue par exemple. Les plantes et plus encore les huiles essentielles peuvent être un réel soutien autant en prévention qu’en curatif. Elles nous permettent de lutter efficacement contre les nez qui coulent.

La synergie que nous vous proposons peut s’utiliser selon différents modes d’applications : application cutanée, diffusion ou encore ingestion. Vous pouvez la retrouver avec quelques modifications dans notre article sur les grogs aromatiques. Pour cet article, nous utilisons la synergie en application cutanée avec un roll-on.

Les huiles essentielles permettent de lutter efficacement contre les petits maux du quotidien, une solution rapide, efficace et naturelle. J’insiste cependant sur un point essentiel, il faut toujours veiller à bien lire les indications et surtout les contre-indications de chaque huile essentielle présentes dans la synergie.

L’info en plus : N’hésitez pas à avoir recours à la phytothérapie pour vous aider à lutter contre les refroidissements, certaines plantes en infusions ou en inhalations sont un réel soutien : Guimauve officinale (Althaea officinalis), Myrrhe (Commiphora molmol), Fenouil (Foeniculum vulgare), Pelargonium sidoides (Pelargonium sidoides), Pin (Pinus), Sureau noir (Sambucus nigra) et bien évidemment le Thym (Thymus).

Matériel nécessaire

  • Roll-on
  • Pipette

Ingrédients

Pour un roll-on de 10 ml

  • Huile végétale de noyau d’Abricot :  ± 7 ml
  • Vitamine E : 2 gouttes
  • Synergie d’huiles essentielles : ± 3 ml
    • Huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) : 32 gouttes
    • Huile essentielle de Romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis CT cinéole) : 10 gouttes
    • Huile essentielle d’Eucalyptus Radié (Eucalyptus Radiata) : 15 gouttes
    • Huile essentielle de Cannelier de Chine (Cinnamomum cassia) : 4 gouttes
    • Huile essentielle de Niaouli (Melaleuca quinquenervia) : 15 gouttes

Bon à savoir : On conseil souvent l’huile essentielle de Thym à linalol (Thymus vulgaris CT linalol) pour ses propriétés antiseptiques, mais son coût freine malheureusement l’achat. Cependant, si vous souhaitez investir, vous pouvez remplacer l’huile essentielle de Romarin à cinéole par de l’huile essentielle de Thym à linalol.

Mode opératoire

 A faire quelques jours avant la réalisation de votre roll-on :

1/Mélangez les huiles essentielles en respectant bien leurs proportions.

2/Bien agiter.

 3/Si possible, laissez reposer votre synergie dans un endroit sec et frais.

Cette étape n’est pas une obligation, cependant une synergie est plus efficace avec le temps.

4/Au bout de quelques jours, ajoutez l’huile végétale de noyau d’abricot.

5/Bien agiter et laissez de nouveau reposer.

L’info en plus : Vous pouvez utiliser l’huile végétale de votre choix, l’huile végétale de noyau d’abricot a l’avantage de s’adapter à tous types de peaux, de n’être pas trop sujette à l’oxydation et enfin d’avoir un coût raisonnable. Pour aider à la conservation de ce roll-on, j’ajoute quelques gouttes de vitamine E qui sert de conservateur.

Application

Appliquer quelques coups de roll-on sur le thorax 4 à 5 fois par jour. Le soir avant le coucher, mettre 2 coups de roll-on sur la voute plantaire.

Bon à savoir : il est toujours nécessaire de faire une fenêtre thérapeutique, c’est-à-dire une période de quelques jours pendant lesquels on ne prend pas d’huiles essentielles pour laisser au corps le temps de se purger. Quelque soit l’application choisie (cutanée ou interne) cette pause permet à notre corps de se régénérer.

Roll-on contre les états grippaux Nessie

Roll-on contre les états grippaux © Nessie

Contre-indications

Les conseils de cet article excluent les enfants ainsi que les femmes enceintes et allaitantes. Ils ne peuvent en aucun cas se substituer au diagnostic d’un médecin, ils sont seulement utiles pour les petits maux du quotidien.

Bon à savoir : Bien que déconseillée en application cutanée, cette synergie peut être utilisée en diffusion dans la maison même avec des enfants. Nous vous proposerons prochainement une synergie à utiliser pour les enfants.

Mon avis

J’utilise régulièrement cette synergie en diffusion à la maison, et je me sépare rarement de mon roll-on. Son utilisation est très pratique, il s’emporte facilement dans un sac à main et permet une application rapide.

J »utilise également ce roll-on en prévention lorsqu’une personne est malade dans mon entourage : une application sur le thorax est très rapide et permet de tenir les microbes éloignés.

Le choix des huiles essentielles

Huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora) : Antivirale, anticatarrhale*/expectorante, stimulante immunitaire

Huile essentielle de Romarin à cinéole (Rosmarinus officinalis CT cinéole) : Anticatarrhale*/expectorante, antibactérienne.

Huile essentielle de Eucalyptus Radié (Eucalyptus Radiata) : Anticatarrhale*/expectorante, antivirale et antitussive.

Huile essentielle de Cannelier de Chine (Cinnamomum cassia) : Antibactérienne très puissante, antivirale, stimulante immunitaire et respiratoire.

Huile essentielle de Niaouli (Melaleuca quinquenervia) : Antibactérienne, anticatarrhale*/expectorante, antivirale.

L’info en plus : Idée de tisane fleurie pour lutter contre les refroidissements, la tisane des quatre fleurs :

Préparez 15g de chaque fleur citée ci-après : fleurs de coquelicot (Papaver rhoeas), fleurs de guimauve (Althea officinalis), fleurs de mauve (Malva sylvestris), fleurs de violettes (Viola odorata).

Pour une tasse, prélevez une cuillère à café de ce mélange et laissez infuser 10 minutes avant de déguster. Cette tisane permet de calmer la toux due à un refroidissement, ou aide à soulager les maux de gorges.

Sources 

Guide pratique d’Aromathérapie familiale et scientifique, D. Baudoux, Ed. Inspir, 2008

Médecine aromatique ou Aromathérapie, Formation professionnelle, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D 2009

L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

Aroma News, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D

– Traité pratique de la Phytotherapie, Dr Morel, Ed. Grancher, 2008

Guide de la phytothérapie, Dr Grunwald et Janicke, Ed. Marabout, 2007

– 60 petits maux soignés par les huiles essentielles, Dr Jean-Pierre Willem, Ed. Albin Michel, 2009

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Advertisements