Roll-on des migraines et maux de tête

Roll-on des migraines et maux de tête © Nessie

Roll-on des migraines et maux de tête © Nessie

Qui n’a jamais prononcé un « J’ai mal à la tête » ? En dehors des « gueules de bois« , lendemain de soirée bien arrosée, les migraines et céphalées font parties des maux les plus répandus à travers le monde. Nous avons souvent recourt au paracétamol ou aspirine, parfois sans grand succès. Dans cet article nous vous proposons une synergie d’huiles essentielles pour lutter contre ces migraines ou céphalées.

Attention, cette synergie est uniquement dédiée aux adultes, avec une interdiction aux personnes sensibles comme les femmes enceintes et allaitantes.

Bon à savoir : Certains médecins conseillent la consommation de plantes riches en caféine pour le traitement des maux de tête. La caféine contenue dans le maté, le thé ou encore le café peut limiter l’intensité des maux de tête. Attention cependant, un abus de café peut provoquer des palpitations et/ou des insomnies.

La grande camomille (Tanacetum parthenium) est traditionnellement considérée comme l’une des plantes les plus efficaces contre les maux de tête. Son efficacité a été reconnue par l’OMS pour prévenir les crises de migraine.

Les huiles essentielles permettent de lutter efficacement contre les petits maux du quotidien, une solution rapide, efficace et naturelle. J’insiste cependant sur un point essentiel, il faut toujours veiller à bien lire les indications et surtout les contre-indications de chaque huile essentielle présente dans la synergie.

L’info en plus : Il y a très souvent confusion entre migraines et maux de tête, bien souvent ces deux maux sont assimilés, il existe cependant quelques différences :

La migraine est intense et peut durer de quelques heures à plusieurs jours avec une intensité variable. Elle est présente sur un seul côté de la tête (étymologiquement, le mot migraine signifie « moitié du crâne« ) de façon pulsatile (battement derrière l’œil). Elle peut être accompagnée de nausées et/ou vomissements, d’intensification de la douleur lors d’un effort ainsi que d’une extrême sensibilité à la lumière, au bruit et/ou aux odeurs. On parle de migraine lorsque l’on subit 5 crises successives de migraines (comme décrit ci-dessus).

Les maux de tête, ou céphalées de tension, sont des douleurs plus ou moins aiguës mais diffuses. Ces maux peuvent avoir différents facteurs : problème cervical, stress, troubles de la vision, mauvaise alimentation, consommation d’excitants (café, thé…), un foie engorgé, fatigue, déshydratation, syndrome menstruel.

Matériel nécessaire

  • Roll-on
  • Pipette

Ingrédients

Pour un roll-on de 10 ml

Bon à savoir : Le macérât de millepertuis est un support très intéressant dans ce roll-on. Plus qu’un support végétal, ce macérât a des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires qui aident à soulager les migraines et maux de tête.

Mode opératoire

A faire quelques jours avant la réalisation de votre roll-on :

1/Mélangez les huiles essentielles en respectant bien leurs proportions.

2/Bien agiter.

3/Si possible, laissez reposer votre synergie dans un endroit sec et frais.

Cette étape n’est pas une obligation, cependant une synergie est plus efficace avec le temps.

4/Au bout de quelques jours, ajoutez ensuite le macérât de Millepertuis jusqu’en haut du roll-on. La quantité de macérât sera alors un peu plus que 5 ml.

5/Bien agiter et laisser de nouveau reposer.

Roll-on des migraines et maux de tête © Nessie

Roll-on des migraines et maux de tête © Nessie

Bon à savoir : Se pose toujours la question de savoir combien de gouttes représentent 1 ml pour les huiles essentielles. Je vous invite à parcourir notre article des Équivalences des grammes, millilitres et gouttes. Nous avons opté pour considérer que 1 ml = 25 gouttes cependant ne vous étonnez pas si finalement vous devez ajouter plus de 5 ml de macérât, l’équivalence en huile essentielle n’est pas exactement de 5 ml,  nous sommes généralement en deçà.

Application

En cas de début de douleurs, appliquer le roll-on sur la zone des tempes mais également à la base de la nuque, dans le creux des cervicales en massage. Attention à ne pas appliquer près des yeux, à cause du menthol présent dans l’huile essentielle de Menthe poivrée.

Bon à savoir : il est toujours nécessaire de faire une fenêtre thérapeutique, c’est-à-dire une période de quelques jours pendant lesquels on ne prend pas d’huiles essentielles pour laisser au corps le temps de se purger. Quelque soit l’application choisie (cutanée ou interne) cette pause permet à notre corps de se régénérer.

Contre-indications

Les conseils de cet article excluent les enfants ainsi que les femmes enceintes et allaitantes. Ils ne peuvent en aucun cas se substituer au diagnostic d’un médecin et sont seulement utiles pour les petits maux du quotidien.

Attention à bien vérifier les contre-indications des huiles essentielles présentes dans la synergie.

Mon avis

Comme de nombreuses personnes, je suis sujette aux maux de tête. Ils commencent généralement par la veine frontale qui se met à gonfler et palpiter, signe que la journée risque d’être délicate. Dès que je sens cette veine gonfler, j’applique mon roll-on en massage directement dessus puis sur les tempes. Au bout de quelques minutes la douleur s’estompe doucement pour faire place au soulagement. Une synergie très efficace à renouveler dans la journée mais surtout à appliquer dès que la douleur arrive.

L’info en plus : « À l’échelle mondiale, on estime que la prévalence des céphalées courantes chez l’adulte (mal symptomatique au moins une fois au cours de l’année écoulée) est de 47%. Entre la moitié et les trois quarts des adultes âgés de 18 à 65 ans dans le monde ont eu mal à la tête au cours de l’année écoulée et, parmi eux, plus de 10% ont fait état d’une migraine. De 1,7 à 4% de la population adulte mondiale est affectée par une céphalée durant au moins 15 jours par mois. Malgré des variations régionales, les céphalées sont un problème mondial touchant toutes les populations, quels que soit l’âge, la race, le niveau des revenus et la zone géographique. »

Source : OMS Organisme mondial de la sante

Le choix des huiles essentielles

Huile essentielle de Menthe poivrée (Mentha x piperita) : puissant analgésique, décongestionnant

Huile essentielle de Basilic exotique (Ocimum basilicum ssp basilicum) : antispasmodique puissant et tonique nerveux

Huile essentielle de Petitgrain Bigarade (Citrus aurantium ssp aurantium) : sédative et équilibrante

Huile essentielle de Camomille Romaine (Anthemis nobilis)  : sédative puissante et antispasmodique du système nerveux

Huile essentielle de Lavande vraie (Lavendula augustifolia) : antalgique et sédative

Huile essentielle de Gaulthérie couchée (Gaultheria procumbens) : antalgique et antispasmodique

Sources 

Guide pratique d’Aromathérapie familiale et scientifique, D. Baudoux, Ed. Inspir, 2008

Médecine aromatique ou Aromathérapie, Formation professionnelle, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D 2009

L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

Magazine de la sante, France5

Céphalé, aide mémoire N°277 Octobre 2012 de l’OMS

– 60 petits maux soignés par les huiles essentielles, Dr Jean-Pierre Willem, Ed. Albin Michel, 2009

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Advertisements