Les différentes Cannelles

 Cassia et Ceylan cinnamon par Cinnamon Vogue


Cassia et Ceylan cinnamon par Cinnamon Vogue

Plusieurs plantes sont connues de l’aromathérapie pour leurs différents chémotypes. Lors de précédents articles, nous avons abordé les lavandes, les thyms et les eucalyptus, je vous propose de découvrir maintenant les cannelles.

Il existe plus d’une centaine d’espèces de Canneliers mais dans la littérature nous retrouvons tout particulièrement les variétés suivantes :

  • Cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum ou Cinnamomum verum )
  • Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia)
  • Cannelier de Ceylan à Eugénol (Cinnamomum verum CT eugénol)

Un peu d’histoire

La cannelle est l’une des plus anciennes épices : on la retrouve dans de très vieux écrits chinois, sanskrits et égyptiens. Elle est utilisée par les deux plus anciennes médecines du monde : la médecine ayurvédique d’Inde et la médecine Traditionnelle Chinoise. On la retrouve dans des textes fondamentaux comme la Bible ou encore de la Torah. Ces textes mentionnent l’utilisation de la Cannelle dans des produits saints comme l’Huile Sainte de la bible ou encore les produits d’embaumement des momies.

L’origine de son nom latin est « canna » signifiant « roseau, tuyau »  à cause de la forme que prennent les bâtons d’écorce de cannelle en séchant.

Bon à savoir : un nom vernaculaire est le nom usuel utilisé dans le pays d’origine de la plante ou l’animal. Il s’oppose au nom botanique utilisé à travers le monde.

Leurs points communs

La cannelle est originaire principalement du Skri-Lanka et du sud de L’Inde. Elle pousse dans les forêts tropicales de Ceylan (origine de son nom) de l’Inde orientale, de Java ou encore de Madagascar… jusqu’à 500 mètres d’altitude.

Arbre de la famille botanique des lauracées, la cannelle est, selon les espèces, un arbre pouvant atteindre jusqu’à 15 mètres de hauteur. Ses nombreuses branches sont pourvues de feuilles vertes persistantes opposées de 10 à 15 cm de long. Ses petites fleurs blanchâtres ont une légère odeur assez désagréable. Son tronc est pourvu d’une écorce épaisse et rugueuse. C’est ce tronc qui est incisé, son écorce est alors délicatement détachée puis séchée.

Il est possible de consommer la cannelle de différentes façons :

  • en infusion d’écorce
  • en poudre d’écorce
  • sous forme d’hydrolat de Cannelle
  • en teinture-mère
  • en huile essentielle

En aromathérapie, il y a surtout 3 grandes variétés de cannelle à connaître, il est important de connaître les propriétés et les contre-indications spécifiques de chacune d’elles.

L’info en plus : Les tanins présents dans la cannelle, imitent l’activité de l’insuline dans le corps. Elle aurait un effet antidiabétique et  réduirait le taux de glucose et de « mauvais » cholestérol dans le sang.

Cannelle de Ceylan : Cinnamomum zeylanicum ou Cinnamomum verum (Ec.)

Parmi les huiles essentielles de Cannelle, cette variété est la plus connue et utilisée. C’est la meilleure au goût, la plus fine mais aussi la plus onéreuse ; elle est très demandée en parfumerie. Ces bâtons sont constitués de plusieurs couches fines et friables d’écorce de cannelle. On peut également la trouver sous le nom de Cannelier vrai.

Partie distillée : L’écorce

Principaux constituants actifs de son huile essentielle :

Ses propriétés

  • Antibactérienne* très puissante à large spectre +++
  • Tonique et stimulante générale
  • Antifermentaire
  • Hyperémiant*
  • Fluidifiante et emménagogue*
  • Hypoglycémiante*

Contre-indication : Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants.

Si vous devez utiliser l’huile essentielle de Cannelle de Ceylan par voie orale, pensez à utiliser également une huile essentielle protectrice du foie comme l’essence de citron par exemple.

L’info en plus : Un groupe de chercheurs américains a mis au point un test afin de mesurer le potentiel antioxydant des aliments. Selon ce test « ORAC« (Oxygen radical absorbance capacity) la cannelle arrive second de tous les aliments mesurés. Elle est juste derrière le clou de girofle. Cependant ces résultats sont basés sur une consommation de 100g de cannelle par jour alors qu’il est conseillé de ne pas dépasser quelques grammes par jour.

Cinnamomum par José Pestana

Cinnamomum par José Pestana

Cannelle de Chine : Cinnamomum cassia (Ec.)

La Cannelle de Chine a des propriétés sensiblement équivalentes à la Cannelle de Ceylan même avec une composition différente. De fragrance plus piquante, moins sucrée, elle est par ailleurs moins onéreuse et donc plus accessible à l’achat. On la trouve également sous le nom de Cannelle Casse ou encore Cannelier de Chine.

Bon à savoir : il peut y avoir une interaction entre l’huile essentielle de Cannelle de Chine, riche en aldéhyde, et les essences de citrus, riches en composés terpéniques. Cette interaction se traduit par un précipité. Si l’on souhaite faire une synergie avec ces huiles essentielles, il faut au préalable diluer l’huile essentielle de Cannelle de Chine dans une huile végétale.

Partie distillée : Rameaux feuillés

Principaux constituants actifs de son huile essentielle :

Ses propriétés

  • Antibactérienne* très puissante à large spectre
  • Antifongique
  • Paraticide
  • Antispasmodique
  • Tonique et stimulante générale
  • Antivirale
  • Anticoagulante*

Contre-indication : Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes et chez les enfants. Irritation cutanée à l’état pur par sa causticité. Fortement déconseillé aux personnes sous traitement d’anticoagulant.

L’info en plus : La coumarine est une substance naturelle, très utilisée en parfumerie, et présente notamment dans la cannelle. La coumarine est toxique pour le foie (hépatotoxique), et peut provoquer hépatite toxique. L’écorce de Cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum) n’en contient quasiment pas, alors que l’écorce de Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia) en contient beaucoup.

Feuille de Cinnamomum Zeylanicum par Davevito

Feuille de Cinnamomum Zeylanicum par Davevito

Cannelle feuille : Cinnamomum verum eugenoliferum (Fe.)

Il est possible d’extraire de l’huile essentielle de l’écorce mais également de la feuille de Cannelier. Généralement l’huile essentielle de Cannelle Feuille est moins chère que celle de l’écorce. Son odeur est plus forte et épicée que la cannelle que l’on connaît habituellement. Sa grande teneur en Eugénol (phénol) lui donne une odeur rappelant le Clou de Girofle (Eugenia caryophyllus).

Partie distillée : feuille

Principaux constituants actifs de son huile essentielle :

Ses propriétés

  • Analgésique ++
  • Antibactérienne* à très large spectre
  • Antifongique ++
  • Antiseptique
  • Hyperthermiante* (dégage de la chaleur)
  • Fluidifiante et emménagogue*
  • Tonique et stimulante générale

Contre-indication : Interdites aux femmes enceintes et allaitantes, aux jeunes enfants ainsi qu’aux personnes hypertensives et/ou présentant un état de nervosité (risque de convulsion). Irritation cutanée à l’état pur par sa causticité. Cette huile essentielle peut être excitante à forte dose et toxique pour le foie.

Ce qu’il faut retenir

Dans les grandes lignes, voici ce qu’il faut retenir de la cannelle :

Cannelle de Ceylan (Cinnamomum zeylanicum ou Cinnamomum verum (Ec.)) : nommée également Cannelle vraie, la Cannelle de Ceylan est la plus connue mais également la plus chère des cannelles. Elle s’utilise toujours diluée dans un support huileux.

Cannelle de Chine (Cinnamomum cassia (Ec.)) : le chémotype à posséder dans la trousse familiale, d’un prix plus abordable, et d’une composition plus douce, elle a des propriétés thérapeutiques similaires à la Cannelle de Ceylan (écorce).

Cannelle Feuille (Cinnamomum verum (Fe.)) : attention, cette huile essentielle est souvent confondue avec sa sœur jumelle issue de l’écorce. Très riches en phénols, cette huile essentielle doit être diluée puis utilisée avec précautions.

Dans cet article nous nous sommes concentrées sur 3 variétés de cannelle que l’on retrouve le plus souvent. Il ne faut cependant pas oublier les autres variétés, qui peuvent être toutes aussi intéressantes :

  • Cannelier (Cinnamomum Loureirii (Ec.))
  • Cannelier Chinois (Cinnamomum Cassia (Fl.))
  • Cannelle de Ceylan (semis) (Cinnamomum Zeylanicum (Sem.))
  • Cannelle de Lawang (Cinnamomum  Cullilawang (Ec.))
  • Cannelle de Padang (Cinnamomum Burmanii (Ec.))
  • Cannelle de Tamala (Cinnamomum Tamala (Fe.) ou Cinnamomum Tejpata)

Sources :

L’aromathérapie exactement, P. Franchomme, R. Jallois et D. Pénoël, Ed. Roger Jollois 2001

– Traité pratique de la Phytotherapie, Dr Morel, Ed. Grancher, 2008

Huiles essentielles chémotypées, A. Zhiri, D.Baudoux, M.L Breda, Inspir development, 2008

Traité approfondi de Phyto-aromathérapie, Dr Hervé Staub et Lily Bayer, Ed. Grancher 2013

– Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Mr Dubray, Ed. Lucien Souny, 2010

Les cahiers pratiques d’aromathérapie selon l’école française. Vol.2 Dermatologie. D. Baudoux et A. Zhiri, Ed. Inspir 2006

Médecine aromatique ou Aromathérapie, Formation professionnelle niveau 1, D.Baudoux, Ed. N.A.R.D 2009

– Petit Larousse des Plantes Médicinales, Ed.  Larousse, 2009

– Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Mr Dubray, Ed. Lucien Souny, 2010

200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Ed Larousse, 2013

– Pour une cosmétique intelligente, D. Baudoux, Ed. Amyris, 2010

http://www.passeportsante.net

Gardez l’œil sur…

Les familles biochimiques : Les alcools et phénols

Les familles Biochimiques : Les cétones et aldéhydes

Les familles Biochimiques : Les monoterpènes et sesquiterpènes

Les familles biochimiques : Les phénols méthyl-éthers et les esters

* : Les mots suivis d’une astérisque sont définis dans notre lexique.

Advertisements