Le théier (Camellia sinensis)

Nom communThéier, thé vert, thé, thea Sinensis

Nom botanique : Camellia sinensis

Famille botanique : Théacées

Origine : Asie, Afrique

Description : Petit buisson au feuilles persistantes et brillantes avec des petites fleurs blanches (parfois rosées)

Partie de la plante utilisée : Feuilles et bourgeons

Constituants principaux

  • Théine (caféine)
  • Théophilline
  • Polyphénols : flavonols, acides phénoliques, catéchines, tanins
  • Acide aminé : théanine
  • Monoterpènes
  • Minéraux (aluminium, manganèse, fluor)

Bon à savoir : la théine et la caféine sont la même molécule, elles ne différent que par le nom.  Cependant dans le thé, la caféine se lie avec les tanins qui évitent un pic d’énergie qui retombe très vite avec le café.

Propriétés

  • Stimulant
  • Antioxydant puissant
  • Anti-inflammatoire
  • Antivirale
  • Diurétique
  • Apaisant
  • Cicatrisant

 

Bon à savoir : Les anglais ajoutent souvent un nuage de lait, cependant le lait réduirait le potentiel antioxydant du thé noir de près de 25%.

Indications

  • Boisson stimulante
  • Lutte contre la diarrhée
  • Migraine, fatigue passagère
  • Apaise les coups de soleil
  • Action protectrice contre certaines cellules cancéreuses
  • Antiride
  • Astringent
  • Amincissant
  • Renforce l’émail des dents

Bon à savoir : de nombreuses études concernant le thé vert, indiquent que la catéchine qu’il contient réduirait nettement les risques de maladie cardio-vasculaire.

Contre-indications et précautions d’emploi

Le thé vert est déconseillé aux femmes enceintes et allaitantes. En cas de consommation excessive, il y a des risques de constipation mais aussi d’irritations gastriques. Plus de 5 tasses par jour peut amener agitations et tremblements.

Certains chercheurs pensent que les tanins ralentissent et diminuent l’absorption des substances médicamenteuses en cas de prises simultanée. Par ailleurs, mélangé au fer, les tanins produisent des complexes qui empêche le fer d’être assimilé par l’organisme.

L’info en plus : la qualité du thé varie selon l’heure et les saisons de la cueillette. Les feuilles cueillies seront plus riches en polyphénols que celles cueillies l’après-midi. Par ailleurs la récolte du printemps n’aura pas le même goût que la récolte faite en été.

Anecdotes

La légende chinoise veut que le thé ait été découvert par hasard par l’empereur chinois Shen Nong. Alors qu’il buvait une tasse d’eau chaude sous un arbre, quelques feuilles tombèrent dans sa tasse sans qu’il le voit. Les feuilles eurent le temps d’infuser et il découvrit ainsi le goût du thé.

La légende indienne est moins poétique : Bouddha s’étant assoupi lors de sa méditation, il fut si furieux de sa faiblesse qu’il s’arracha les paupières. Celles-ci germèrent en un buisson dont les feuilles, en forme de paupières, avaient le pouvoir d’empêcher de dormir.

L’info en plus : Un thé pour 4 couleurs ! Toutes les variétés de thés (blanc, vert, bleu et noir) proviennent du même arbre, le théier.

  • Le thé blanc est obtenu après séchage et torréfaction des feuilles.
  • Le thé vert est fabriqué à partir des feuilles fraîches passées rapidement à la chaleur puis séchées.
  • Le thé bleu (oolong) est obtenu après une demi-fermentation des feuilles, elles sont ensuite torréfiées puis séchées.
  • Le thé noir est obtenu en laissant flétrir les feuilles fraîches, puis en les faisant fermenter, torréfier et sécher.

Bon à savoir : Le thé rouge ne provient pas du Théier mais du Rooibos. Le Rooibos (Aspalathus linearis) se trouve sur les terres d’Afrique du Sud et fait partie de la famille botanique des Fabacées. Il ne contient pas de caféine et convient à toute la famille.

Sources

 – Fiches des plantes Hippocratus, Phyto-aromathérapie cycle 1

  – Traité pratique de la Phytotherapie, Dr Morel, Ed. Grancher, 2008

 – Guide des contre-indications des principales plantes médicinales, Mr Dubray, Ed. Lucien Souny, 2010

200 plantes qui vous veulent du bien, Carole Minker, Ed Larousse, 2013

Toutes les plantes qui soignent, A.Gurib-Fakim, Ed. Lafon, 2014

Guide de la phytothérapie, Dr Grunwald et Janicke, Ed. Marabout, 2007

Thé Vert, S.Macheteau, Ed Vigot, 2010

Revue « Plantes et Santé » N°133 – Mars 2013 (abonnements)

 

Advertisements