Les trésors de la ruche

Nous connaissons généralement le miel pour son goût délicieux et son effet adoucissant pour nos maux de gorges. Issu de la ruche, le miel n’est pas le seul trésor que les abeilles nous offrent. Elles ont beaucoup à nous apporter pour notre santé et notre beauté :  miel, propolis, gelée royale, pollen de fleurs, venin d’abeille et cire d’abeille, autant de trésors qui composent l’apithérapie (médecine des abeilles). Les données concernant l’efficacité de l’apithérapie reposent principalement sur des données empiriques (anecdotes, connaissances…). Il y a peu d’études scientifiques qui en auraient démontré les effets thérapeutiques.

Le miel    

Le miel un trésor de la nature

Le miel un trésor de la nature

Le miel est produit par les abeilles principalement à partir du nectar des fleurs. Parfois elles récoltent du miellat (nectar récolté sur les arbres comme les sapins, le chêne ou le tilleul).

Le scientifique Heinrich a mesuré le volume de travail effectué par les abeilles butineuses pour produire un pot de 500 grammes de miel :

  • Les abeilles doivent effectuer plus de 17 000 voyages
  • Visiter 8 700 000 fleurs,
  • Plus de 7 000 heures de travail.

Bon à savoir : Certains miels sont plus efficaces que d’autres, les miels de thym, lavande et châtaignier ont les propriétés des huiles essentielles des fleurs butinées.

Ses propriétés

  • Cicatrisant
  • Antiseptique
  • Antioxydant
  • Hémostatique
  • Apaisant cutanée
  • anti-inflammatoire
  • Adoucissant
  • Hydratant
  • Protège la peau du vieillissement
  • Régénère les cellules superficielles de la peau

L’info en plus :  Le miel est utilisé depuis 1984 dans certains hôpitaux de France. Il a été démontré qu’une petite goutte de miel détruisait les staphylocoques dorés. Un pionner de l’apithérapie, le Pr Descottes a introduit cette médecine des abeilles au CHU de Limoges en 1984. L’OMS recommande également l’utilisation du miel sur les plaies aiguës ou chroniques, il permet de réduire le temps de cicatrisation.

Je vous invite à parcourir notre carte d’identité sur le miel, qui regorge d’informations plus précises sur le miel.

La propolis

Propolis Max xx

Propolis Max xx

La propolis est fabriquée par les abeilles à partir de leurs sécrétions et de substances recueillies principalement sur des conifères (écorce des pins, sapins, épicéas) et sur les bourgeons de plusieurs espèces d’aulnes, de saules, de bouleaux, de prunier, de frênes, de chênes, de peupliers et du marronnier d’Inde.

Dans la ruche, la propolis remplit plusieurs fonctions, elle sert d’isolant thermique et de ciment car elle permet de colmater les brèches, de réparer les rayons abîmés ou encore de réduire l’entrée de la ruche pour protéger la colonie. C’est également un agent anti-infectieux utilisé pour stériliser les cellules accueillant les larves, enfin elle permet de momifier les intrus qui une fois morts ne se décomposeront pas et ainsi ne contamineront pas la colonie. La propolis est indispensable à la vie de la ruche. Une colonie produit entre 100 et 300 g de propolis par an.

Bon à savoir : La propolis est un antibiotique naturel, en Suisse elle figure même sur la liste des médicaments de la Swissmedic (autorité suisse de contrôle et d’autorisation des produits thérapeutiques).

Ses propriétés

  • Stimulante du système immunitaire
  • Antibiotique
  • Antifongique
  • Antivirale
  • Antibactérienne
  • Anti-inflammatoire
  • Analgésique
  • Antiseptique
  • Cicatrisante
  • Antioxydante
  • Adoucissante

Je vous invite à parcourir notre carte d’identité sur la propolis, qui regorge d’informations plus précises sur le miel.

La gelée royale

Larves de reine baignant dans de la gelée royale Waugsberg

Larves de reine baignant dans de la gelée royale Waugsberg

Sécrétée par les abeilles nourricières, la gelée royale sert à nourrir les larves et la reine. Ce « lait » rend la reine très féconde et lui permet de vivre très longtemps. Une ruche peut donner jusqu’à 300g de gelée par an selon les races d’abeilles.

Certains considèrent la gelée royale comme un élixir magique, un remède céleste : elle est la nourriture exclusive de la reine pendant toute sa vie or la durée de vie d’une reine est d’environ cinq ans contre six semaines pour une abeille ouvrière.

L’info en plus : Il n’existe que très peu d’études scientifiques pour étayer les effets thérapeutiques de la gelée royale chez l’humain. Cependant, il existe des essais in vitro et sur des animaux.  Malgré ce manque d’étude, le produit est utilisé de façon traditionnelle depuis longtemps.

Ses propriétés

  • Reconstituante
  • anti-infectieuse
  • Ralentit le vieillissement
  • Antibiotique
  • Hypotensive
  • Vasodilatatrice
  • Immunostimulante
  • Hydratant
  • Nutritif
  • Antioxydant

Je vous invite à parcourir notre carte d’identité sur la gelée royale, qui regorge d’informations plus précises sur la gelée royale.

Le pollen

Biene mit Blütenpollen © isabellefleur

Biene mit Blütenpollen © isabellefleur

Les abeilles rapportent du pollen sous forme de pelote accrochées à leurs pattes. Ce pollen est réservé aux ouvrières qui ont besoin de force pour travailler. Une ruche permet de récolter 2 à 3 kg de pollen par an.

Ses propriétés

  • Régulateur de l’appétit
  • Anti-diarrhéiques et, paradoxalement, contre la constipation chronique.
  • Effet sur l’asthénie
  • Stimulant
  • Fortifiant
  • Troubles de la prostate.
  • Antibiotique
  • Hypotensif
  • anti-inflammatoire
  • Trouble de la ménopause

Venin des abeilles

Le venin des abeilles est utilisé en combinaison à l’acupuncture. Il s’agit de soigner avec la piqûre de l’abeille femelle ouvrière, qui injecte un venin très puissant. Ce venin peut provoquer des réactions douloureuses voire des allergies mais il est également utilisé comme remède contre les douleurs rhumatismales (rhumatismes musculaires, lumbagos, torticolis), les névralgies rhumatismales (sciatiques), les rhumatismes articulaires.

Bon à savoir : Une équipe de chercheurs de l’université de l’Illinois dirigée par le Pr Pan Dipanjan est parvenue à bloquer la multiplication de cellules cancéreuses en injectant du venin d’abeille dans des cellules en culture. Plus précisément, ils se sont servis des toxines du venin qui contiennent une protéine, la mélittine, capable de se fixer aux membranes des cellules cancéreuses et d’agir ainsi comme agent tumoral. Leurs travaux ont été présentés lundi 11 août 2014 sur le site de l’American Chemical Society

Source : www.sciencesetavenir.fr

Ses propriétés

  • Tonifiant
  • Stimulant
  • Immunostimulant
  • Détoxifiant de l’organisme
  • Puissant anti-inflammatoire
  • Bactéricide
  • Antibiotique
  • Antifongique
L'abeille ouvrière du miel

L’abeille ouvrière du miel

L’info en plus : Depuis les 30 dernières années, les Chinois, combinent l’acupuncture avec le venin d’abeille pour traiter l’épilepsie, l’incontinence et les troubles arthritiques normalement traités avec des abeilles vivantes. La méthode consiste à plonger l’aiguille dans la solution de venin ou à déposer un peu de solution sur le point d’acupuncture avant de le stimuler. Selon Rock Domerego, biologiste et thérapeute, président de l’Association Européenne d’Apithérapie, il est aujourd’hui possible d’augmenter l’action de l’acupuncture en remplaçant les traditionnelles aiguilles par des piqûres d’abeilles pour soulager des affections aussi graves que la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson

Source : www.passeportsante.net

La cire d’abeille

La cire d’abeille est une matière grasse sécrétée par les abeilles. Pour fabriquer cette cire, les abeilles consomment une dizaine de kilos de miel pour réaliser 1 kilo de cire. La cire sert ensuite à construire les alvéoles, qui abritent le miel et le pollen, et servent à protéger les œufs et les larves.

Ses propriétés

  • Epaississant
  • Durcisseur
  • Filmogène
 Je vous invite à parcourir notre carte d’identité sur la cire d’abeille, qui regorge d’informations plus précises sur la cire d’abeille.

Contre-indications

Tous ces produits sont déconseillés en cas d’allergie aux produits de la ruche. Notamment les personnes allergiques au pollen ou, dans le cas du pollen d’abeille, aux produits de la ruche.

 

Sources :

 

Publicités